La durée de vie d’une piscine hors-sol

Vous venez d’acquérir une nouvelle piscine et vous vous demandez pendant combien de temps vous allez pouvoir en profiter ! En tant que spécialistes du domaine, nous nous sommes intéressés à cette question de durée de vie.

Principe et définition

Qu’est-ce qu’une piscine hors-sol ? L’expression hors-sol désigne un ensemble de piscines démontables dont le déploiement ne nécessite aucun travail de terrassement du sol. Contrairement aux modèles enterrés, les non-enterrés peuvent être installés sans autorisation de la marie. En termes de variétés, vous avez le choix entre les gonflables, les souples et les rigides (nécessitant la pose d’un liner). La profondeur est généralement comprise entre 100 et 130 cm, et le prix moyen se situe entre 2000 et 6000 EUR.

Selon le modèle choisi, vous serez amené à installer une pompe et un système de filtration, notamment un filtre à sable pour traiter l’eau.

Quelle est la durée moyenne ?

En moyenne, Les piscines non-enterrées peuvent durer 3 ans pour un modèle auto stable et 6 ans pour un tubulaire. Cette différence est principalement due au fait que l’auto stable dispose d’un boudin supérieur relativement fragile. Toutefois, ces valeurs restent assez aléatoires.

Une installation auto stable peut durer plus de 3 ans comme un kit tubulaire peut servir moins de 6 ans. Pour déterminer de façon plus ou moins précise cette durée de vie, il faudra tenir compte d’un certain nombre de facteurs.

Les facteurs à prendre en compte

La durée de vie d’un bassin piscine non-enterrée est fonction de l’environnement, de la qualité du matériau, de l’entretien et éventuellement du traitement de l’eau. Si vous ne prenez pas la peine d’installer un filtre ou de ranger convenablement votre bassin pour l’hiver, vous risquez de devoir la changer la saison prochaine.

Quant au matériau utilisé, il joue un rôle important sur la durabilité. En effet, tous les matériaux ne se valent pas en termes de durée de vie. Pour un modèle en plastique avec des armatures en métalliques, vous pouvez espérer l’utiliser sur 7 voire 8 ans. Mieux encore, la durée de vie d’une piscine hors-sol bois peut atteindre 20 ans. Nous vous conseillons donc d’opter pour un modèle en bois.

Seule condition dans les deux cas : prendre bien soin du bassin.

Quant à l’environnement, nous en avons longtemps parlé dans nos billets sur où placer sa piscine hors-sol ? et  comment installer piscine hors-sol bois ? Nous retiendrons de ces deux articles que le terrain et le sol idéals doivent être plat.

Si tel n’est pas le cas, il faudrait l’aplanir et faire un fond de graviers ou de sable.

Devis baie vitrée

Réaliser vos travaux de piscine avec Bricolea : Comment ça marche ?

J’explique mon projet

C’est facile et rapide (moins de 2 min)

Je compare des devis d’artisans

Jusqu’à 5 devis en 48h

Je choisi mon professionnel

En comparant les meilleures offres

Demandez un devis pose incluse maintenant !

L’heure des choix

Quelle piscine bois hors-sol choisir ? Pour jouir de votre piscine le plus longtemps possible, il ne fait aucun doute que le bois est l’une des meilleures options. Mais toutes les variétés n’offrent pas une durée de vie de 15 ou 20 ans. Pour une telle durabilité, nous vous recommandons les classes 4 et 5. La durée de vie d’un spa gonflable ou d’une piscine non-enterrée peut donc varier entre 1 et 20 ans ; voire plus. Pour en faire usage le plus longtemps possible, il est primordial de l’entretenir avec soin, de choisir le bon matériau et de l’installer convenablement. Pour construire sa piscine écologique, consultez notre article sur  qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

Vous êtes un professionnel de la piscine ?

Nous avons des chantiers à vous proposer dans votre zone d’intervention.

Commencez à recevoir des demandes de devis !

Laisser un commentaire