La mise en place d’une piscine en bois hors-sol n’est pas compliquée si on est bricoleur et minutieux. Il faut commencer par choisir l’emplacement puis préparer le terrain et enfin passer au montage. Les plus talentueux poursuivront en réalisant une terrasse attenante avant d’installer un transat pour pouvoir en profiter avec juste raison.

En premier lieu

Où placer sa piscine hors-sol ? Si vous avez opté pour une piscine à installer tout seul, prévoyez que l’on vienne vous aider le jour de la livraison de votre kit. Livrées sur palettes, ces paquets sont volumineux et mieux vaut être à plusieurs pour les transporter sur le lieu de montage.

Les kits sont livrés avec des notices ou des CD de montage qui vous permettront de visualiser le mode d’emploi. Pour gagner du temps, commencer dès que vous avez les mesures de votre piscine, à préparer la surface.

Nivelez parfaitement l’emplacement et vérifiez sa planéité à l’aide d’un niveau. Prévoyez la pose d’une couche de sable et/ou d’une bâche de protection pour isoler le sol. Pour les piscines de dimension standard (3 à 6 m de diamètres).

Pour les bassins plus conséquents, la pose d’une dalle de béton sera nécessaire. Elle garantira la bonne stabilité de l’ensemble en évitant d’éventuels affaissements consécutifs au poids de l’eau.

Pour les dimensions supérieures, faites appel à un spécialiste qui se chargera des travaux de terrassement et de montage.

L’heure du choix

Quelle piscine hors-sol choisir ? La surface et la configuration de votre terrain détermineront quelle piscine hors-sol en bol commander.

Si votre terrain est en pente, vous devrez opter pour une piscine semi-enterrée. Les bassins étant peu profonds (entre1, 10 m et 1,60 m au maximum), vous enterrerez partiellement votre structure et terminerez votre installation en entourant celle-ci d’une terrasse et éventuellement de margelles pour accéder au bassin par le côté hors-sol.

Vous prévoirez une arrivée d’eau pour pouvoir remplir la piscine et une prise électrique accessible pour brancher la pompe de filtration. Aucune autorisation n’est requise pour une piscine hors-sol posée à même la terre. Seule obligation, respecter un espace de 3 m entre la piscine et les limites du jardin. Pour les bassins semi-enterrés, vous devrez déposer une demande d’autorisation auprès des services d’urbanisme de votre commune. Enfin, vous vérifierez l’ensoleillement de votre terrain et éviterez la proximité de grands arbres feuillus.

Réaliser vos travaux de piscine avec Bricolea : Comment ça marche ?

La résistance au temps

Quelle durée de vie pour une piscine hors-sol en bois ? Les piscines en bois hors-sol représentent la majorité des piscines commercialisées. D’un prix abordables, elles sont réalisées à partir de bois traité ou exotique, elles sont généralement garanties entre 10 et 15 ans par les fabricants. La durée de vie d’une piscine hors-sol varie en fonction des matériaux choisis. Les modèles fabriqués en bois, béton, acier sont les plus résistants. Un entretien régulier et de bonnes conditions d’hivernage avec un liner de protection assureront la pérennité de votre piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.