Une piscine est un plaisir, surtout quand vient l’été. Mais pour éviter que ce rêve ne vire au cauchemar, pour assurer la sécurité de ses proches et notamment des enfants, il faut installer un système de sécurité, de type alarme et/ou barrière. Alarme piscine, est-ce obligatoire ? La norme française impose en effet à tous les propriétaires de piscines enterrées de réaliser un tel investissement. Pour connaître dans le détail la législation en la matière, vous pouvez vous reportez à l’article suivant : « alarme piscine que dit la loi« . Pour ce qui concerne les piscines hors-sol, la loi n’impose rien mais il est fortement recommandé d’installer alarmes ou barrières. Pour savoir pourquoi, vous pouvez consulter l’article suivant : « quelle alarme pour piscine hors-sol« .

Une alarme immergée

Le système d’alarme le plus courant est une alarme à immersion. Il s’agit d’un boitier avec une sonde qui plonge dans la piscine et analyse les mouvements de l’eau. L’installation est très facile et le boitier est discret.

Le temps de réaction est de l’ordre de quelques secondes, mais le problème c’est que si un objet tombe dans votre piscine, ou si votre animal domestique décide de s’y baigner, voire même en cas de fort vent, l’eau peut connaître des mouvements qui vont déclencher les capteurs et vous alarmer pour rien. Surtout, si l’alarme se déclenche à juste raison alors que vous êtes dans votre maison et qu’un de vos proches vient de chuter dans le bassin, vous n’êtes prévenus qu’une fois que la catastrophe a eu lieu et vous avez donc peu de temps pour réagir.

C’est pour cela que de nombreux professionnels conseillent d’allier alarme immergée et mise en place d’une barrière. Pour connaître les montants des travaux, mieux vaut réaliser un devis.

Le choix dépend aussi de l’emplacement de votre piscine qui pourrait contraindre l’utilisation de telle ou telle sorte d’alarme. Pour plus d’informations : « quelle place pour une piscine« .

Une alarme périmétrique pour une protection renforcée

Un autre type d’alarme existe : à infrarouge ou périmétrique. Il faut installer des capteurs aux quatre coins de la piscine pour établir un périmètre. Si un corps pénètre ce périmètre, vous êtes automatiquement prévenus. Là encore, les capteurs ne feront pas la différence entre votre chien et un enfant. Autre inconvénient : la pose est souvent plus longue et chère.

Mais pour en savoir plus vous pouvez réaliser un devis. Pour protéger la surface du bassin vous pouvez installer une couverture. Une fois votre piscine sous bonne surveillance, il convient de l’entretenir.

Quelques conseils avec les articles suivants : « comment utiliser produit piscine » et « dans quel ordre mettre produits piscine« .

Enfin, nous vous conseillons de lire deux articles sur des sujets connexes, parce qu’ils vous apporteront un complément d’information nécessaire : « démarches piscines » et « quelle piscine choisir« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.