Qu’est-ce qu’une piscine ?

Depuis quelques années en France, les demandes pour des piscines hors-sol n’ont cessé d’augmenter. Devenues accessibles en prix, elles fleurissent dans les jardins et valorisent les propriétés. Quelle piscine hors-sol doit-on choisir pour maximiser son investissement sans oublier les plaisirs de l’eau ? Tout dépend du type de bassin pour piscine retenu, de ses dimensions et de sa structure.

La protection

Quoi mettre sous sa piscine hors-sol ? Les piscines hors-sol sont réalisées avec différents matériaux. Les modèles autoportants sont composés d’une ceinture gonflable et d’une toile en triple épaisseur. Peu onéreux, ils se gonflent et se posent à même la terre. D’un diamètre pouvant aller jusqu’à 6,50 m, les modèles les plus importants sont renforcés avec des barres en acier inoxydable. Pour les protéger, l’emplacement réservé à leur usage sera préparé. Après avoir été aplani, il sera recouvert d’une couche de sable et d’une bâche protectrice pour éviter que les éclaboussures détrempent la terre et provoquent un affaissement du terrain. Les modèles de piscine en bois sont posés sur une dalle de béton. De taille plus importante, leur poids une fois rempli d’eau doit être sécurisé par une surface dure qui maintient la structure et la rigidifie.

La résistance dans le temps

Quelle est la durée de vie d’une piscine hors-sol ? Le choix dans les modèles en bois, qui représentent 75 % des équipements, est vaste. Choix de forme ou de taille, tout est permis ou presque. En fonction de la surface du terrain, on optera pour une piscine qui sort du sol ou totalement enterrée. Dans tous les cas, construire sa piscine nécessite des travaux de terrassement. Une fois creusée, la surface sera recouverte avec une dalle puis un liner pour éviter le contact avec d’éventuelles infiltrations et assurer le niveau du sol. La durée de vie d’une piscine en bois est identique à celle d’un bassin en acier ou en béton. L’étanchéité et l’entretien du bassin conditionnent sa longévité dans le temps de même que son bon fonctionnement.
Les propriétaires de piscines hors-sol ne sont pas tenus à sécuriser leur installation avec une clôture, bâche ou alarme. Cependant, le bon sens veut que l’on prévienne les risques de noyades surtout si des enfants se baignent. Les alarmes par sonar ou ultrasons préviennent les risques de même qu’une couverture ou un liner rigide qui recouvrent intégralement la surface empêchant un enfant ou un animal de se faufiler. Les systèmes d’alarme par détection de présence se posent sur les piscines stabilisées en bois équipées d’une margelle de 25 cm minimum et entourées d’une plage.

Devis baie vitrée

Réaliser vos travaux de piscine avec Bricolea : Comment ça marche ?

J’explique mon projet

C’est facile et rapide (moins de 2 min)

Je compare des devis d’artisans

Jusqu’à 5 devis en 48h

Je choisi mon professionnel

En comparant les meilleures offres

Demandez un devis pose incluse maintenant !

Définition

Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ? Pour ceux qui ne veulent plus avoir les yeux rougis par le chlore, la piscine naturelle est une solution qui peut s’envisager même à partir d’installations traditionnelles. Celles-ci présentent l’avantage de n’utiliser aucun produit pour piscine pour préserver la qualité de l’eau. Pour assurer le fonctionnement d’une telle piscine, on a recours à une zone de végétaux et de minéraux qui se substituent aux produits chimiques. Aucun permis de construire n’est nécessaire si le bassin n’excède pas une superficie de 100 m2 sur plus de 2 m de profondeur. Ces piscines bios souvent très esthétiques sont d’un prix de revient plus élevé à la réalisation.

Vous êtes un professionnel de la piscine ?

Nous avons des chantiers à vous proposer dans votre zone d’intervention.

Commencez à recevoir des demandes de devis !

Laisser un commentaire