Un radiateur peut être équipé d’un robinet à commande manuelle, qui tend de plus en plus à être remplacé par un modèle à tête thermostatique. En effet, les robinets thermostatiques sont plus pratiques, car ils permettent de régler avec plus de précision la température dans chaque pièce grâce à la modulation du débit d’eau dans les radiateurs. De plus, les robinets thermostatiques peuvent être installés sur n’importe quel type de radiateur, peu importe le mode de chauffage (au gaz, au bois, au fioul…), et peuvent être programmables (pour les modèles électroniques). Il existe même des robinets thermostatiques connectés qui simplifient la programmation et la contrôle de votre chauffage.

Composé d’une vanne, d’une poignée et d’une sonde thermosensible, le robinet thermostatique est facile à installer, et ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel. Son fonctionnement est simple : la sonde thermosensible subit une dilatation selon la température, ce qui actionne un clapet afin de diminuer ou arrêter l’arrivée d’eau chaude dans le radiateur, en fonction de la température souhaitée et réglée au préalable.

En optant pour un robinet thermostatique, vous ferez le choix d’un meilleur confort thermique et d’une économie d’énergie garantie, car cela permet d’éviter de surchauffer.

Comment changer une tête de robinet thermostatique de radiateur

Les caractéristiques d’un robinet thermostatique de radiateur

Avant de passer aux étapes à suivre pour changer une tête de robinet thermostatique de radiateur, voici quelques informations à savoir sur les caractéristiques de ce type de robinet.

Le robinet thermostatique a une forme en T, sur lequel est clipsé une tête de réglage de température. Les 3 branches du T sont disposées comme suit :

  • Une branche est raccordée au tuyau qui alimente en eau chaude
  • Une branche est reliée au radiateur via un raccord à portée conique
  • Une branche possède un système à pointeau afin de gérer le débit d’eau. Il s’agit d’un bouton gradué, qui permet de prédéterminer le seuil de déclenchement (en fonction de son positionnement, le pointeau détermine le débit d’eau dans le radiateur, ce qui conditionne la température dans la pièce).

Le robinet thermostatique peut être mécanique (avec 5 positions de réglage) ou électronique (avec la possibilité d’effectuer les réglages sur certaines plages horaires, au demi-degré près).

Comment changer une tête de robinet thermostatique de radiateur

Changement de tête de robinet thermostatique : les étapes à suivre

Vous souhaitez changer une tête de robinet thermostatique de radiateur, mais vous voulez être sûr de ne pas faire d’erreur ? S’il s’agit simplement d’un remplacement d’une vanne thermostatique par une autre, il suffit de dévisser uniquement la tête à remplacer. Pour remplacer une vanne classique par une vanne thermostatique, cela nécessite quelques manipulations.

Voici les principales étapes à suivre :

  • Avant toute chose, commencez par éteindre votre système de chauffage. Une vidange du circuit d’eau est ensuite nécessaire avant de démonter l’ancien robinet à remplacer. Pour cela, il suffit d’ouvrir la vanne de vidange ainsi que le purgeur du radiateur.
  • Le robinet d’origine peut alors être démonté grâce à une clé à molette, simplement en dévissant l’écrou de raccord conique placé sur le filetage du robinet et qui fait la liaison entre le radiateur et le robinet. Il est important de dévisser uniquement l’écrou et pas la tête en entier, car vous risqueriez de dévisser le raccord de vanne.
  • Il faut savoir que les robinets thermostatiques ont généralement les mêmes raccords et les mêmes mesures que les modèles de robinets classiques, ce qui facilite l’installation. Toutefois, si vous possédez un radiateur assez ancien, il est préférable de vérifier ce point avant de vous lancer dans la manipulation.
  • Une fois que l’ancien raccord est démonté et retiré, le nouveau raccord à portée conique du robinet thermostatique doit être enduit de pâte à joint au niveau du filetage, avant d’enrouler la filasse (la filasse et la pâte jointes permettent d’assurer l’étanchéité des jonctions avec le radiateur). Le nouveau raccord peut être ensuite monté grâce à une clé spéciale à six pans de 14 mm.
  • L’écrou du raccord du radiateur peut alors être vissé sur le corps du nouveau robinet thermostatique et ce sont les parties coniques des 2 pièces qui permettent de réaliser l’étanchéité.
  • La nouvelle tête de robinet thermostatique est prête à être installée : il faut d’abord initialiser le pointeau en le mettant en position d’ouverture maximale (en tournant à fond le bouton « provisoire » qui vient s’encliqueter sur le corps du robinet). Le repère d’ouverture maximum doit ensuite être placé en face de l’index vert de la bague qui est fixe avant de positionner la tête thermostatique bien en face du pointeau et l’encliqueter.

Vous pouvez choisir entre un robinet droit ou à l’équerre, en fonction de la configuration de votre radiateur. Une fois que le nouveau robinet est installé, le circuit de chauffage peut à nouveau être rempli. Lors de l’installation de votre robinet thermostatique, il est important de respecter certaines bonnes pratiques. En effet, les têtes thermostatiques possèdent des capteurs qui mesurent la température ambiante, et ces capteurs doivent donc être à l’abri de la chaleur du radiateur, ne pas se situer dans un courant d’air ou encore être exposés aux rayons solaires.

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire