Vous disposez d’un grand terrain et aimeriez y construire une piscine. Le tarif des piscinistes reste hors budget. Si vous avez l’âme d’un bricoleur, rien n’est perdu, vous pouvez toujours vous lancer dans l’aventure de la fabrication maison !

Mais attention, même si vous ferez de réelles économies, fabriquer sa piscine demande quelques prérequis tant pratiques que techniques. Nous vous aidons à faire le point.

Avant de vous lancer

Le projet se réfléchit. Il ne s’agit pas là de creuser un banal trou d’eau dans le jardin.

Réglez l’aspect administratif :

un permis de construire est obligatoire pour une piscine au-delà de 100m² et un abri de plus de 20m². – Une déclaration de travaux est nécessaire pour les piscines enterrées de moins de 100m² ou hors sol (si plus de 20m² et plus d’1m de haut et si elle se trouve à moins de 3m des limites de propriété).

Pensez au côté pratique :

Situez bien l’emplacement du bassin. Sa taille est importante, mais prévoyez aussi les « à côté » : plage (terrassement), pool-house, accès etc… N’hésitez pas à réaliser des plans avec côtes pour savoir où vous allez. Sachez aussi d’avance le type de piscine que vous allez construire (enterrée, semi-enterrée, naturelle…,avec quels matériaux vous allez la réaliser (béton, en kit …), quelle forme (rectangle, ovale, haricot…), avec quel produit vous assurerez l’entretien… Plus d’informations sur « Quel produit pour piscine ? »

Assurez-vous d’avoir les compétences :

Soyez réaliste. Construire une piscine soi-même demande de nombreuses qualités. Il vous faudra des connaissances en terrassement, en maçonnerie, en plomberie, en électricité, en pose de carrelage ou de liner et un soupçon de fibre paysagiste. Si vous avez le moindre doute, faites appel à un professionnel.

Pendant le chantier

Armez-vous de patience, un chantier peut être bouclé en 5 semaines si vous êtes un pro, et peut s’étendre jusqu’à 3 mois si vous êtes novice. « L’à peu près » ne peut exister dans une telle construction.

Creuser n’est pas si simple qu’il y paraît : il faut aplanir le fond et le stabiliser. Il en dépend la stabilité de votre bâti. Côté maçonnerie, si vous êtes un peu frileux, optez pour une piscine en bois ou une coque.

Sinon, pensez déjà à savoir quelle technique de « coulage » vous allez utiliser : béton couler, béton projeté, structure modulaire en béton armé…

Installer la pompe, le système de filtration et autres fera appel à vos grandes compétences de plombier. Avoir une piscine c’est bien mais pouvoir faire des bains de minuit requiert un éclairage immergé. A ce titre, soyez expert en électricité.

Si vous ne vous sentez pas ces deux derniers postes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Il en va de votre sécurité !

Réaliser vos travaux de piscine avec Bricolea : Comment ça marche ?

Les astuces

La réponse des Mairies pour l’obtention des permis ou autorisations peut- être longue. Prenez-vous-y longtemps à l’avance. Si vous souhaitez pouvoir profiter de votre piscine dès les premiers jours de chaleur, débutez le chantier l’hiver. Les étapes de construction sont :

  • Le traçage
  • Le terrassement
  • Mise en place de la plomberie
  • Pose de la structure principale
  • Pose des pièces à sceller
  • Pose du revêtement
  • Raccordements électriques
  • Remblaiement
  • Finitions
  • Mise en eau et traitement

Quitte à fabriquer vous-même votre piscine, autant qu’elle ne ressemble à aucune autre : laissez parler votre fantaisie et créativité !

A lire : Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

Dans tous les cas, n’oubliez pas d’installer une alarme et de bien entretenir votre bassin !

A lire : Quelle alarme pour piscine ? et Quelle alarme de piscine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.