Crédit photo © Canva / Bricolea
in

Comment cultiver la grande camomille ? Tous nos conseils pour une belle floraison de cette fleur !

La grande camomille est une fleur particulièrement appréciée. Si vous souhaitez qu’elle soit présente dans votre jardin, suivez nos conseils.

La grande camomille pousse spontanément dans la nature. Sa floraison, abondante au printemps et en été, est très décorative. En effet, les fameuses fleurs au cœur jaune et aux pétales blancs sont magnifiques ! De plus, la grande camomille est réputée pour ses propriétés apaisantes. Feuilles et fleurs sont récoltées et infusées pour préparer des tisanes destinées à calmer de nombreux maux. Si vous souhaitez faire pousser de la grande camomille dans votre jardin, lisez notre article !

Une culture facile

Avant de vous lancer dans la culture de la grande camomille, sachez que sa culture est facile. Elle nécessite de faibles quantités d’eau et se développe rapidement dans tous types de sols. Résistante au froid, cette plante comestible aime le soleil et peut pousser en terre ou en pot.

Une jolie fleur qui pousse spontanément

C’est une chance, la grande camomille pousse spontanément. On la retrouve principalement sur les talus et les sols rocheux. Cette plante fait partie de la famille des marguerites et des chrysanthèmes. Rien de surprenant car ces différentes fleurs se ressemblent beaucoup. La grande camomille ne vit pas longtemps, mais elle se ressème spontanément et repousse abondamment.

Les fleurs de la grande camomille sont très jolies, c’est pourquoi la plante décore brillamment les jardins. Quant à ses feuilles, elles sont très aromatiques. En effet, elles émettent une odeur caractéristique de camphre. Présent en grande quantité dans la plante, ce composé organique est connu pour ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires.

Semer et planter la grande camomille

Si vous souhaitez décorer votre jardin avec des fleurs de grande camomille et/ou profiter des propriétés apaisantes de la plante, vous pouvez semer des graines achetées dans le commerce. Réalisez vos semis sous châssis en fin d’hiver. Vous les transplanterez en godets par la suite avant de les repiquer dans votre jardin au printemps.

Au mois de mai, vous pourrez entreprendre des boutures herbacées. Lorsque vous planterez vos pieds de grande camomille en terre, veillez à laisser 30 cm entre chaque pied.

La floraison abondante de la grande camomille persiste jusqu’au mois d’août, voire même septembre. Vous constaterez que les fleurs donnent de petits fruits secs appelés akènes.

Une plante comestible aux précieuses vertus

Très présente dans le midi, la grande camomille inonde les jardins de ses jolies fleurs colorées. Lorsqu’elle n’est pas cultivée pour son effet décoratif, elle se destine à un usage médical. Sous forme d’infusions, cette plante est réputée pour apaiser certaines douleurs parmi lesquelles les règles douloureuses et les maux de tête. En parapharmacie, la grande camomille est parfois commercialisée en gélules de poudre.

Les principales vertus attribuées à la grande camomille sont ses propriétés anti-inflammatoires, sédatives et antispasmodiques. Cette plante aurait également une influence positive sur la digestion. Pour préparer ces fameuses infusions apaisantes, vous pouvez utiliser les sommités fleuries et les feuilles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @celirsa

Attention, il ne faut pas confondre la grande camomille et la camomille romaine, celle-ci étant réputée pour son effet apaisant sur les yeux irrités. Quant à la camomille allemande, on l’utilise pour éclaircir la chevelure. C’est pourquoi on la retrouve souvent dans les shampoings naturels destinés aux cheveux blonds.

 

Rédigé par Juliette

Je suis Julie, un personnage fictif inventé pour protéger l'intégrité du rédacteur. J'adore tout ce qui est DIY comme disent les américains. Le Do It Yourself c'est "faites le vous même" en Français. La bricole et la récup c'est mon truc. Gros bisoux à vous cher lecteur qui êtes arrivé jusqu'a ma petite bio.