L’alarme de piscine est un dispositif de prévention efficace contre les accidents, pouvant être mis en complément d’une barrière ou d’une couverture de sécurité. Il n’empêche pas une personne de tomber dans le bassin mais sonne pour vous alerter d’un danger tel qu’une chute dans l’eau. On distingue principalement deux types : l’alarme de piscine avec détecteur d’immersion ou l’alarme de piscine périphérique (au sol). Bricolea vous en dit plus…

Système de sécurité pour piscine : Que disent la loi et les normes

Une alarme de piscine est-ce obligatoire ? La réponse est oui, pour toutes les piscines enterrées. A défaut, vous êtes passible d’une amende. Il est souvent difficile de savoir quelle alarme de piscine choisir étant entendu que, quel que soit le dispositif retenu, il ne remplace aucunement la surveillance d’un adulte aux abords de la zone de bain. L’alarme doit répondre à la norme NF P90-307 prévue pour détecter l’immersion d’un petit d’au moins 6 kg.

L’homologation de cet outil de prévention des accidents vous assure également :

  • Une puissance sonore suffisante pour être bien entendue à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison
  • Un fonctionnement continu quelle que soit la saison
  • Une réactivation automatique après chaque baignade
  • L’impossibilité pour un enfant de l’actionner ou de l’éteindre
  • Une alerte en cas de défaillance
  • Un relais batterie en cas de coupure électrique
  • Des bornes infrarouges à hauteur suffisante pour empêcher un petit de grimper dessus

Les différents modèles d’alarmes

Comment choisir une alarme de piscine ? On distingue deux systèmes d’alerte, les seuls qui soient agréés sur un plan législatif.
L’alarme immergée ou avec détecteur d’immersion, sensible aux ondes présentes dans l’eau.

Grâce à la présence d’une ou deux sondes selon la taille du bassin, elle analyse ces vibrations et sonne dès qu’elle détecte un mouvement anormal comme l’impact soudain d’une personne (ou d’un morceau de bois…). C’est le système le moins cher en termes de prix (faites des devis si besoin).

L’alarme périphérique, basée sur la sensibilité du rayonnement infrarouge. Quatre bornes sont reliées entre elles par des rayons infrarouges formant une zone invisible qui délimite le périmètre aquatique. Dès qu’une personne franchi ce périmètre, le dispositif d’alerte s’enclenche.

Ces deux produits sont munis de deux avertisseurs qui sonnent simultanément. L’un est placé à proximité de la piscine et l’autre à l’intérieur de la maison.

A la différence de l’alarme immergée qui sonne lorsqu’un poids tombe dans la zone aquatique, l’alarme périphérique possède un rôle préventif en alertant avant que quelqu’un ne tombe.

Cela permet donc d’intervenir très vite et de limiter autant que possible le risque de noyade.

Pour obtenir des informations tarifaires, vous pouvez faire un devis de vos travaux auprès de professionnels.

En complément de ce dispositif, le bracelet alarme

Pour optimiser la protection de vos tout-petits nous vous conseillons de l’équiper d’un bracelet qui permet de donner l’alerte si l’un d’entre eux tombe à l’eau. Il peut aussi vous servir lors d’une invitation chez des amis aux piscines plus ou moins bien sécurisées.
Pour en savoir davantage sur d’autres thématiques piscines comme par exemple savoir quels produits mettre dans une piscine, ou encore sur de l’installation, nous vous invitons à lire nos autres articles. En effet, pleins de conseils vous y attendent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.