Vous vous levez un jour et constatez que le contenu de votre piscine est devenu trouble. Pourquoi ce phénomène et comment y remédier ? Voilà l’essentiel des questions auxquelles nous allons répondre dans le présent article. Celui-ci vient à la suite de notre billet sur « Quoi faire piscine eau verte » afin de vous permettre de mieux prendre soin de votre bassin.

Pourquoi votre piscine est trouble ?

La turbidité d’une piscine est principalement due à la présence et à l’accumulation de particules organiques ou minérales, détritiques ou minérales. Dans certains cas, le manque de chlore sera à l’origine du problème. Dans d’autres, il s’agira plutôt d’une filtration insuffisante. Des températures trop élevées peuvent également influer sur le Potentiel Hydrogène et troubler le contenu du bassin. Si aucun de ces facteurs n’est à l’origine de la turbidité, vous n’avez plus qu’à vérifier la dureté et le taux de calcaire. En effet, une eau dure ou riche en calcaire ne peut être transparente et limpide.

Comment diagnostiquer une eau trouble ?

Ce diagnostic peut être fait en un coup d’œil comme il peut nécessiter l’utilisation de kit de test. En absence d’outils adéquats, vous pouvez inspecter le système de filtration, l’état des parois et la couleur de l’eau. Cette inspection vous permettra de constater le développement d’algues, la présence de déchets organiques ou de moisissures dans le bassin, et/ou l’accumulation de sédiments au niveau du système de filtration. Mais pour plus de précisions, nous vous invitons à vous procurer un kit de test pour piscines. Celui-ci vous permettra de mesurer aisément la dureté du calcium, le Potentiel Hydrogène, l’alcalinité, le chlore libre résiduel et total ainsi que le taux d’acide cyanurique. Vous obtiendrez ainsi un diagnostic complet de l’état chimique de votre piscine. Un Potentiel Hydrogène non compris entre 7.2 et 7.6, une dureté élevée et/ou une faible concentration en chlore sont des indicateurs de la turbidité.

Comment traiter votre piscine ?

De nombreuses actions sont à envisager pour corriger la turbidité. Si le filtre à sable ou tout autre dispositif de filtration est à l’origine du problème, il faudrait envisager des réparations ou au pire, un remplacement. Dans ce cas, nos conseils sur « Piscine, comment changer le sable du filtre ? » vous seront sans doute d’une grande utilité. Vous procéderez ensuite au nettoyage du fond et des parois du bassin afin de retirer les éventuels débris. Pour finir, vous aurez à traiter la piscine à l’aide de produits chimiques adéquats. Le choix de ces produits sera déterminé par la cause de la turbidité. Dans le cas d’une faible concentration en chlore, procédez à un traitement choc. S’il s’agit d’un PH incorrect, faîtes recours à un correcteur. Si vous êtes plutôt confronté à un problème de dureté, utilisez un adoucisseur. Quel que soit le type de traitement effectué, il est nécessaire de vérifier le lit de sable filtrant et de faire fonctionner le filtre pendant 8 à 12 heures.
PH incorrect, faible concentration en chlore, dureté et mauvais traitement sont autant de facteurs pouvant expliquer la turbidité de votre bassin. Pour connaitre la véritable cause, nous vous invitons à dresser à un bilan chimique à l’aide de kit de test que vous trouverez dans le commerce. L’identification de la cause vous permettra ainsi d’effectuer le traitement le plus adéquat. Si vous avez plutôt affaire à un contenu blanc ou vert, consultez nos articles sur « piscine que faire quand l’eau est verte ? » ou « pourquoi eau blanche pour piscine ? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.