Lorsque l’on dispose d’un espace vert, d’un grand jardin, se pose nécessairement la problématique de son entretien et encore plus lorsque l’extérieur en question comporte des arbres et des arbustes et est délimité par des haies. Ces dernières doivent être taillées régulièrement pour remplir au mieux leur office et ne pas déborder chez le voisin ou sur la voie publique. À cette fin, il est essentiel de s’équiper en conséquence et de choisir le matériel adéquat. Toutefois, pour les jardiniers débutants ou n’ayant tout simplement jamais eu à tailler des haies, ce choix peut s’avérer difficile. En effet, le taille haie et la tronçonneuse sont des outils spécifiques dont les caractéristiques sont plutôt méconnues. Comment choisir entre un taille haie et une tronçonneuse ? Quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?

Le taille haie

Le taille haie a été spécifiquement conçu pour couper les arbres, les buissons et les arbustes, il est donc tout particulièrement adapté à cet usage, mais ne pourra pas effectuer d’autres tâches.

Il existe deux types de taille-haies : électrique (avec ou sans fil) ou thermique.

Le choix entre ces deux options dépend essentiellement du type d’arbres et de haies à entretenir et de la fréquence d’utilisation. (Lire notre guide : Comment choisir un taille haie)

Le taille haie thermique (lire notre comparatif) est un matériel assez imposant qui fonctionne à l’essence, il est donc plus bruyant, mais dispose aussi d’un moteur généralement bien plus puissant, il convient plutôt aux jardiniers expérimentés.

Le taille-haie électrique (lire notre comparatif) est souvent plus léger, moins bruyant et plus facile à utiliser.

Au-delà de ce choix-là, il est important de se soucier du type de travaux à effectuer, en effet plus le diamètre des branches de la haie à entretenir est importante plus le taille haie doit être puissant. Par ailleurs, la hauteur de la haie est aussi un facteur à prendre en compte, plus elle est haute plus l’appareil choisi doit être maniable.

La tronçonneuse : un outil polyvalent

S’il est un avantage qu’il convient de reconnaître à la tronçonneuse, c’est bien la multitude de tâches qu’elle permet d’accomplir : tailler les haies, couper du bois destiné au chauffage, élaguer les arbres et les branches gênantes ou dangereuses, couper des arbres et des arbustes.

Si vous avez un grand espace vert où ces diverses tâches seront nécessairement à effectuer, elle constitue certainement l’outil idéal, mais encore faut-il bien la choisir parmi les multiples modèles existants sur le marché.

Tout d’abord, il convient de vous interroger quant à l’usage que vous comptez en faire et à sa fréquence d’utilisation. Comme pour les taille-haies, on peut distinguer deux grandes familles de tronçonneuses : la tronçonneuse thermique et la tronçonneuse électrique.

La tronçonneuse électrique (lire notre comparatif) convient généralement mieux pour une utilisation occasionnelle et pour les petits travaux comme tailler ses arbres, ses arbustes, ses haies, mais aussi découper des bûches pour l’hiver. Elle est parfaite pour les jardiniers pressés, car elle ne nécessite quasiment aucun entretien, son démarrage est rapide et son utilisation plutôt facile malgré la présence d’un fil électrique qui nécessitera certainement l’utilisation d’une rallonge pour pouvoir atteindre vos haies. Elle présente également l’avantage d’être plutôt silencieuse et peu polluante. Il existe néanmoins des modèles sans fil que nous avons comparé ici.

La tronçonneuse thermique (lire notre comparatif ici) quant à elle est plus appropriée pour les travaux plus importants et réguliers, elle est très bruyante, mais aussi bien plus puissante, son entretien est limité avec un simple graissage de la chaîne de temps en temps. De plus, elle est plutôt maniable et légère, idéale donc pour une taille précise des grosses branches de la haie.

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire