Si vous possédez un jardin, un potager ou même des pots de plantes sur un balcon, sachez que le désherbage fait partie des tâches essentielles à effectuer pour assurer le bon développement de vos plantes. En plus de nettoyer la terre et de donner un meilleur aspect esthétique, le désherbage est très bénéfique pour la croissance et la bonne santé des plantes de manière générale. Nous vous expliquons en quoi consiste le désherbage et comment vous y prendre.

Qu’est ce que le désherbage ?

Le désherbage consiste à retirer toutes les mauvaises herbes qui poussent naturellement, mais qui nuisent au bon développement aux plantes que vous souhaitez cultiver. En effet, les mauvaises plantes peuvent proliférer à très grande vitesse et puiser tous les éléments minéraux dans la terre, qui sont nécessaires à la croissance de vos semis. Également, en poussant, les mauvaises herbes occupent de la place, aussi bien dans la partie sous-terraine où on peut observer un envahissement de leurs racines, que dans la partie aérienne où elles sont susceptibles d’atténuer un ensoleillement optimal. Pour éviter que ces mauvaises herbes ne nuisent à votre jardin, il est essentiel de les enlever régulièrement.

Les méthodes de désherbage

Idéalement, un désherbage manuel serait la meilleure solution surtout d’un point de vue écologique, mais cela peut aussi s’avérer fastidieux, surtout si vous devez le faire sur une surface importante. Le désherbage manuel peut aussi se faire à l’aide d’outils de jardinage comme une binette ou un sarcloir, pour plus d’efficacité. En arrachant les mauvaises herbes, il est important de retirer le plant en entier avec toutes ses racines. Cela assure une repousse plus lente des mauvaises herbes par la suite. Toutefois, si vous n’avez pas forcément la main verte ou si vous manquez de temps, il est aussi possible de faire appel à une entreprise de jardinage spécialisée, qui pourra alors vous aider et vous conseiller pour l’entretien de votre jardin.

Il existe également d’autres manières de désherber, sans forcément avoir recours à des produits chimiques, nocifs aussi bien pour l’homme que pour les sols. Vous pouvez par exemple fabriquer votre propre désherbant naturel, à l’aide de vinaigre blanc, de sel et d’eau que vous utiliserez avec un pulvérisateur manuel ou électrique.

Le paillage est également une méthode complètement naturelle qui consiste à créer une couche minérale ou végétale supplémentaire sur la terre (à l’aide d’écorces de pin, de chanvre ou encore d’ardoise ou de tuiles cassées…). Cela empêche les mauvaises herbes de pousser et proliférer.

Le meilleur moment pour désherber

La première question que se posent les jardiniers amateurs est : à quel moment procéder au désherbage ?

Bien sûr, il serait plus simple si le désherbage pouvait se faire à n’importe quel moment, juste en observant la pousse des mauvaises herbes. Cependant, pour que cela soit efficace, il est préférable de mettre du désherbant ou d’arracher manuellement les mauvaises herbes à certains moments de l’année.

La meilleure période pour le désherbage est le printemps, car le sol est dans de bonnes conditions d’humidité et mauvaises herbes peuvent alors s’arracher plus facilement et plus rapidement. En automne, le désherbage peut aussi être très utile, car le sol est encore compact et tiède, pour préparer un environnement optimal pour les prochains semis.

Si vous êtes un passionné de jardinage, il est possible d’adapter la période de désherbage en fonction du type de mauvaise herbe. Par exemple, le rumex devrait être éradiqué plutôt au début de l’été alors pour le liseron ou la ronce, il vaut mieux le faire en début de printemps.

Quand mettre du désherbant ?
5 (100%) 1 vote[s]

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire