Crédit photo (c) Canva
in

Potager : Comment éviter que vos tomates s’abiment avant que vous les cueillez ? 3 astuces pour éviter la nécrose apicale !

Découvrez nos astuces pour éviter la dégénérescence des tomates avant la cueillette 

Lorsque vient le moment de la cueillette des tomates, vous pouvez avoir une mauvaise surprise. Vous les avez arrosées avec soin et veillez à ce qu’elles échappent aux pucerons en plantant des œillets d’Inde à proximité. Malheureusement, une zone noire est apparue. De nombreuses maladies menacent la vie des tomates mais parmi les plus connues il y a la nécrose apicale qui fait beaucoup de dégâts. Cependant, il y a des astuces simples pour pouvoir éviter ou prévenir cette maladie. Pour en savoir plus, lisez jusqu’à la fin.

1. Choisir des variétés de tomates plus résistantes

Pour pouvoir éviter que vos tomates ne soient touchées par la nécrose apicale, il est primordial de choisir une variété de tomates dont le point fort est la résistance aux maladies. Ceci dit il en existe plusieurs et il faut trouver la variété de tomate qui correspond à votre situation. Vous pouvez vous baser sur la fréquence d’arrosage de vos tomates mais aussi de la situation de vos plants.

A partir de ces deux critères vous pourrez choisir la variétés la plus adaptée et la plus résistante à la nécrose apicale des tomates. Mais les variétés les plus recommandées, sont les tomates cerises, les tomates Hector ou encore les fandangos. Les variétés les plus touchées par la nécrose apicale sont les tomates cornues des Andes ou les tomates allongées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali (@magali_en_alsace)

2. Arroser vos fruits de manière régulière

Pour comprendre comment lutter contre cette maladie, il est important de savoir comment elle se propage. Il faut savoir que la nécrose apicale des tomates n’est pas dûe à la présence des bactéries mais plutôt à un manque de calcium ou d’un problème d’assimilation du calcium par la plante. C’est cette carence que subit la plante qui est la cause de la nécrose apicale.

Alors pour pouvoir l’éviter il faut l’arroser mais vous devez le faire de manière régulière. Arroser vos tomates est la meilleure option pour éviter la propagation de la nécrose apicale. Le ruissellement de l’eau dans le sol facilite l’assimilation du calcium et prévenir la nécrose apicale.

3. Pailler le sol de votre potager

Pailler votre potager est aussi un excellent moyen d’éviter la nécrose apicale. En effet, la paille à cette capacité à retenir l’humidité et faciliter l’absorption du calcium. L’idée est de l’entourer d’une certaine quantité de paille ou de détritus pour réguler l’hydratation du sol. Par conséquent, le transport des nutriments vers les racines va empêcher la propagation de la nécrose apicale.

Vous pouvez également utiliser de la cendre de bois qui est riche en calcium. Ainsi, plus de calcium permet de répondre aux besoins de la culture pour prévenir cette maladie. Il en est de même pour l’utilisation de coquilles d’œufs voire de coquillages, les moules vu qu’ils sont riches en calcium.

Rédigé par Elise Guichard

Personnage fictif du site (afin de préserver ma réelle identité) J'aborde des sujets aussi variés que la récup, la décoration, la bricole et bien entendu le jardinage.