arrosage tomate
Crédit photo (c) Canva
in

Jardin : Avec cette astuce, vos plants de tomates n’auront plus jamais soif !

Généralement en saison sèche ou en été, le feuillage des tomates a l’air de manquer d’eau.

Lorsque la température diminue ou lorsque le soleil se couche, le feuillage de vos plants de tomates reprend sa forme normale. De ce fait, l’idéal est de vérifier l’état de vos plants de tomate avant de les arroser. Découvrez les bonnes astuces pour que vos plants de tomate n’aient plus soif. C’est un des secrets pour réussir la culture de vos tomates.

L’arrosage des plants de tomate

Parlant de l’arrosage des plants de tomate, vous devez savoir tout d’abord qu’il ne faut pas trop les arroser durant les premiers mois de leur mise en terre. En procédant ainsi, vous accordez aux racines du substrat de se développer plus rapidement et d’aller à la recherche d’eau en profondeur.

Cet article peut vous plaire : Est-il trop tard pour planter vos plants de tomates ?

De plus, si vous arrosez trop vos plants, les racines des tomates risquent de ne pas se développer. En effet, vous devez seulement arroser au pied des plants sans toucher les feuilles. Vous devez apprendre à arroser de manière minutieuse vos tomates pour que l’eau puisse s’infiltrer en profondeur.

Par ailleurs vous devez choisir entre le matin et le soir pour l’arrosage de votre tomate. En d’autres termes, n’arrosez jamais vos plants lorsque le soleil est au zénith. Dans la semaine, vous devez choisir le rythme auquel vous allez arroser vos tomates. Vous pouvez choisir de les arroser deux ou trois fois par semaine. En période pluvieuse, n’arrosez point vos plants de tomates.

Pour un arrosage efficace, vous avez besoin des matériels tels le tuyau d’arrosage, l’arrosoir avec pomme et le programmateur arrosage.

La quantité d’eau pour l’arrosage des tomates

Lorsque vous êtes en présence d’un climat extrême (en été) et en plein substrat, deux litres d’eau suffisent largement lors de chaque arrosage. En région méditerranéenne, cette quantité d’eau doit être légèrement revue à la hausse. Il s’agit d’une recommandation des techniciens agricoles pour que vos plants de tomates n’aient point de déficits en eau.

Cet article peut vous plaire : Comment empêcher les chats de faire leurs besoins dans votre potager ?

Les signes qui prouvent le manque d’eau chez les tomates

Pour savoir si votre plant de tomates est en manque d’eau, deux paramètres sont à observer. De prime abord, il s’agit de l’apparence de la tomate. Lorsque votre tomate est en déficit d’eau, elle vous le dit par son apparence. Vous verrez notamment que son feuillage est peu à peu en train de flétrir. De même, ses feuilles ont tendance à tomber et elles ont l’air fanées. Si vous observez cette caractéristique, retenez que vous devez immédiatement arroser vos plants.

Cet article peut vous plaire : Jardiner avec la lune, est-ce efficace ?

Le second paramètre concerne l’humidité de la terre afin de savoir si la tomate a besoin d’eau ou non. Essayez de gratter la terre près du plant et si elle est humide alors la plante n’a pas besoin d’eau dans le cas contraire arrosez-le.

Il ne vous restera plus qu’à vous régaler cet été avec vos tomates du jardin. Voici d’ailleurs quelques conseils en fonction de la variété de tomates :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chez Costillon (@a.costillon)

Rédigé par Elise Guichard

Personnage fictif du site (afin de préserver ma réelle identité) J'aborde des sujets aussi variés que la récup, la décoration, la bricole et bien entendu le jardinage.