Si vous ressentez des irritations après une baignade dans votre piscine, il ne fait aucun doute qu’il y a un problème avec l’eau. Quel est donc ce problème et comment y remédier ? Voilà les questions auxquelles nous allons répondre à travers le présent billet. Nous évoquerons de manière détaillée les causes problèmes d’une eau qui irrite avant de vous prodiguer de précieux conseils qui vous permettront de traiter efficacement le contenu de votre bassin.

Pourquoi l’eau de votre piscine pique ?

La principale cause d’irritation est la présence de sueurs, de peaux mortes, de produits cosmétiques, de salive, de cheveux voire d’urine. Ces déchets organiques contiennent de l’ammoniac qui entre en réaction avec le chlore pour produire une substance nocive appelée la chloramine.

C’est cette dernière qui est responsable des irritations que vous avez à chaque fois que vous vous baignez dans votre piscine.

Comment traiter les bassins pour éviter toute irritation ?

Pour ne plus avoir les yeux qui piquent ou la peau qui gratte, vous allez devoir éliminer les chloramines. Pour ce faire, augmentez le taux de chlore actif et faites un « break point ». Cette chloration choc détruira non seulement les chloramines mais aussi les composés organiques et l’ammoniac contenus dans les piscines. Afin d’éviter une augmentation du taux de stabilisant, nous vous recommandons d’effectuer ce traitement à l’aide de chlore non stabilisé.

L’autre méthode consiste à transformer les chloramines en chlore actif. Pour ce faire, il suffit d’ajouter de l’oxygène actif.

Le break point ? De quoi s’agit-il ?

Le break point est une étape de la chloration de l’eau. Il est atteint après destruction des chloramines et permet de déterminer le niveau de chlore résiduel. Pour que le traitement soit efficace, vous devez vous assurer qu’après le point critique, il reste suffisamment d’actifs pour désinfecter l’eau de la piscine en agissant sur les virus, les bactéries et les algues. Adoptez les bons gestes ! La meilleure solution est d’éviter la formation des chloramines.

Vous devez limiter la pollution de votre piscine en :

  • exhortant chaque baigneur à se doucher avant de plonger (pour enlever la transpiration)
  • exhortant les enfants à ne pas uriner dans l’eau. Des toilettes à proximité seront sans doute nécessaires !
  • invitant chaque baigneur à se munir d’un bonnet de bain ;
  • évitant d’appliquer de la crème corporelle avant de se baigner ;
  • évitant de se moucher dans l’eau.

Au-delà de ces gestes simples, vous devez maintenir un taux optimal d’éléments actifs et un bon niveau de PH dans votre bassin. Pour vous faciliter cette tâche, vous pouvez faire recours à des traitements automatiques à base de chlorinateurs ou d’électrolyseurs.

Les irritations sont donc dues à la dégradation des déchets organiques présents dans votre bassin : sueur, urine, salive… Pour y remédier et avoir tous les loisirs, un traitement choc s’avère nécessaire. Grâce à nos conseils simples, vous parviendrez à limiter la formation de chloramines.
Si vous rencontrez d’autres problèmes, consultez nos billets sur Comment entretenir eau piscine ?, Où placer sa piscine dans son jardin ?, Quelle est la durée de vie d’une piscine bois ? et Une piscine à quel prix ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.