Crédit photo © Canva
in

Pourquoi faut-il ne pas tondre trop court ?

L’une des plus grandes erreurs que l’on commet quand on souhaite entretenir notre jardin consiste à tondre le gazon trop court. Une telle démarche a de nombreux effets négatifs, qui impactent considérablement la santé de votre pelouse, sans oublier son aspect esthétique.

Délimiter l’espace de tonte, le paillage… Toutes ces opérations doivent s’effectuer avec le plus grand soin et avec énormément de modération. Dans cet article vous seront présentées les raisons pour lesquelles vous ne devez pas tondre votre herbe trop courte.

Que se passe-t-il lorsque vous coupez l’herbe trop courte ?

Quand elle est coupée trop courte, l’herbe fait beaucoup de mal à la pelouse. L’équation est très simple : chaque brin d’herbe est une feuille. Par conséquent, moins il y a de feuilles, moins l’herbe a de la surface pour assurer sa photosynthèse, censée alimenter le développement des racines.

D’autre part, quand l’herbe est coupée trop court, il se peut que la couronne de la plante se blesse par le brin. Là encore, vous vous retrouvez confronté à de nombreux problèmes. En effet, la plante va dépenser toute son énergie pour récupérer les dommages causés aux couronnes. Résultat des courses, la pelouse devient plus vulnérable. Même la probabilité que des maladies ou de mauvaises herbes se manifestent s’accroît considérablement.

Comment bien tondre la pelouse

La hauteur idéale d’une pelouse est comprise entre cinq et sept centimètres. En tondant votre pelouse entre ces hauteurs une fois par semaine, vous réduisez le stress des plantes, ce qui permet d’obtenir une pelouse plus saine.

Lorsque l’herbe est plus longue, il y a davantage de brins d’herbe. Par conséquent, il y a plus de photosynthèse, ce qui se traduit par une croissance plus forte. Cela permet aux plantes de mieux résister à des facteurs nocifs tels que la sécheresse, les infestations d’insectes et la chaleur. En outre, lorsque l’herbe est plus longue, vous n’avez besoin d’utiliser que peu de produits chimiques. Laissez donc l’herbe pousser jusqu’à une hauteur idéale et restez-y.

Prenez le temps d’effectuer des tontes fréquentes

Maintenant que vous connaissez la raison pour laquelle vous ne devez pas couper votre herbe trop courte, veillez à ne pas aller à l’extrême et à laisser l’herbe pousser de cinq à sept centimètres ou plus entre les tontes. Chaque fois que vous tondez, ne coupez pas plus d’un tiers de la longueur totale des brins d’herbe. Il est toutefois préférable de ne couper qu’une petite quantité.

Rédigé par Léa

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les administrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.