Crédit photo © Canva / Bricolea
in

Faut-il laisser le paillage toute l’année ? Faut-il l’enlever à certains moments ? On vous explique tout.

Gérez avec soin le paillage de votre jardin grâce à nos différents conseils. Quand l’enlever ? Quand le mettre ?

Le mot paillage signifie couvrir le sol avec différents types de matériau. Ce système est bénéfique pour le jardin et le potager à condition de le mettre en place au bon moment. Quels sont alors ses intérêts et à quelle période de l’année le paillis doit être installé ?

Les avantages et les inconvénients du paillage

Le paillage permet de ralentir l’évaporation de l’eau pendant les saisons chaudes, de protéger vos plantes contre les aléas climatiques et d’empêcher les mauvaises herbes de se développer. Si vous choisissez des matières organiques comme paillis, ces dernières vont enrichir votre sol sur le long terme.

Le paillage a aussi ses points faibles. Ce sont de véritables refuges pour les insectes nuisibles. En outre, il pourrait empêcher la terre de se réchauffer en filtrant les rayons de soleil.

Les différents types de paillis

Vous aurez le choix parmi plusieurs sortes de paillage en fonction de vos plantes et de la saison :

  • les matières organiques concentrées en azote : fumier, tonte de gazon, feuilles vertes, etc. sont de véritables mannes alimentaires pour les plantes ;
  • les matériaux ligneux : feuilles mortes, paille, branchages, etc. sont riches en carbone et contribuent à l’enrichissement de votre sol en se transformant en humus stable ;
  • les matériaux équilibrés : foin, bois raméal fragmenté – BRF, etc. apportent de l’équilibre à votre jardin et/ou à votre potager.

Le paillage qu’il faut selon les saisons

Au printemps

Après avoir travaillé et désherbé, laissez à votre terre le temps de cumuler un peu de chaleur. Épandre du paillis est déconseillé au début de l’automne. Si vous souhaitez la laisser à nu trop longtemps, apportez-y une fine couche de compost. Celui-ci va l’enrichir en azote et en nutriments en attendant d’être plantée.

En été

Le paillage est indispensable pour deux raisons. D’une part, il constitue une barrière naturelle contre les grosses chaleurs. Et d’autre part, le paillis permet de retenir l’eau de pluie et celle de l’arrosage en empêchant son évaporation.

En automne

Après la récolte, la terre a besoin de se ressourcer. La mise en place d’un paillage organique ou minéral est par conséquent recommandée. Le sol sera alors enrichi et prêt à accueillir de nouveaux plants pour la prochaine saison.

En hiver

Le paillage est salvateur pendant l’hiver. Il va protéger le sol contre les gelées tout en le nourrissant. Il va aussi contribuer au développement de la biodiversité de votre potager en servant d’abri aux insectes.

Rédigé par Léa

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les administrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.