Faites des économies d’énergie avec le film solaire bâtiment

La lumière est souvent recherchée et présentée comme un atout aussi bien dans les bâtiments publics que les logements privés. Source d’éclairage indéniable et d’économies possibles d’électricité, cet avantage initial finit souvent par livrer l’inverse de ce qu’il était supposé apporter. Chaleur excessive, frais de climatisation, choc thermique, éblouissement et décoloration sont alors les conséquences peu appréciables d’une surface trop largement exposée au soleil. Néanmoins, l’optimisation d’un vitrage grâce à un film solaire bâtiment permet de remédier simplement à ces désagréments.

Composition et principe du film solaire bâtiment

Il s’agit d’une pellicule formée sur le principe d’un mille-feuille : c’est l’alternance de différentes couches de polyester qui est à l’origine de l’efficacité de cette protection. On distingue généralement quatre épaisseurs depuis l’intérieur jusqu’à l’extérieur ayant respectivement pour caractéristiques de filtrer les rayons UV, d’être métallisées, traitées contre les rayures et parfois teintées. La multiplicité de ces couches permet ainsi d’accentuer individuellement la propriété d’une d’entre elle pour garantir une utilisation personnalisée du dispositif. Les bâtiments classés au patrimoine et limités dans leurs choix esthétiques joueront par exemple sur l’intensité de la teinte extérieure. La surface intérieure du film peut être adhésive, positionnée à l’eau, ou statique. L’application est faite soit à l’intérieur, soit à l’extérieur de la vitre. Quelles que soient les options choisies, le principe reste identique : la métallisation de la strate interne réfléchit la lumière en rejetant alors près de 80% du rayonnement solaire évitant que celui-ci-ci soit absorbé.

Le film solaire : une source d’économie

La pose d’un film solaire bâtiment permet de réaliser, à moindres frais, des économies sur les factures énergétiques les mois les plus chauds de l’année en raison de l’isolation thermique qu’il apporte. Il constitue une solution économique à la déperdition de fraîcheur intérieure : Il est inutile de changer l’ensemble des vitrages, et donc d’immobiliser l’ensemble des locaux durant les travaux. Il garantit en peu de temps et facilement la préservation de la température intérieure. De fait, la climatisation des différentes pièces n’a pas à être augmentée, même en période de chaleur intense. En ce sens, il est une alternative écologique au problème de la chaleur estivale.

Les atouts des films solaires

Si l’isolation thermique est un atout de taille du film solaire, il ne faut pas pour autant négliger les autres services qu’il peut rendre. Pour des locaux ayant du vis-à-vis, il préserve l’intimité de ceux qui s’y trouvent grâce à l’opacité du vitrage qu’il peut procurer. L’effet obtenu est alors proche d’un miroir sans tain. A noter toutefois que celui-ci ne sera garanti qu’en journée et annulée par un éclairage intérieur. L’intérieur des locaux est préservé des regards extérieurs, réduisant potentiellement les repérages de voleurs, sources d’effractions futures. En cas de bris de glace, le film solaire offre une consolidation supplémentaire gênant un peu plus la progression de l’intrus. Enfin, la pellicule est généralement traitée contre les rayonnements UV responsables de la décoloration des objets situés à proximité d’une surface non protégée, mais également contre les infrarouges. La durée de vie des textiles ou objets positionnés dans le champ de rayonnement solaire est allongée, leur esthétisme initial maintenu au fil des ans.