Crédit photo © Canva / Bricolea
in

Coléus : comment le cultiver et l’entretenir ?

Cultivé pour son feuillage coloré et panaché, le coléus est une plante tropicale appréciée des jardiniers. Plante d’extérieur l’été, le coléus se rentre l’hiver car cette plante ne supporte pas vraiment le froid. Hôte de choix pour apporter à vos massifs, potées et bordures de la magnificence, le coléus est une plante vivace qui sait attirer tous les regards. Elle sera la star de votre jardin.

Quel sol est préconisé ? 

Le coléus demande une terre fertile et bien drainée dans des pots relativement spacieux qui retiennent bien l’humidité. Les pots sont à privilégiés si vous habitez une région où les températures baissent l’hiver. 

Choisissez un terreau enrichi d’un engrais organique équilibré. Au milieu de l’été, si nécessaire, vous pouvez rajouter de temps à autre un bouchon d’engrais liquide à votre eau d’arrosage. 

Où le positionner dans votre jardin ?

Afin de favoriser son épanouissement, une ombre partielle est souhaitée. Comme souligné précédemment, le coléus peut être dehors l’été mais se rentre l’hiver. 

L’idéal est de planter votre coléus dans une jardinière afin de pouvoir le rentrer dès que les températures baissent.

A l’intérieur la plante n’aime guère les températures en dessous des 10° donc placez-la dans un endroit suffisamment chaud. Par contre l’été évitez d’avoir votre plante derrière une fenêtre ou une baie vitrée. Il n’est pas nécessaire de la rempoter après achat à moins que les racines se montrent à l’étroit dans leur pot.  

Sachez que le coléus vole facilement la vedette avec son feuillage spectaculaire. Il se combine très bien avec l’impatiens, une autre fleur annuelle de la saison chaude.

Quand semer et planter ?

Vous pouvez vous amuser à semer de minuscules graines de coléus mais la plupart des jardiniers achètent des plants de coléus, dont beaucoup sont issus de boutures enracinées.

Faites le cas échéant vos semis de janvier à mars.

Même si cette plante n’est pas considérée comme capricieuse, elle demande tout de même quelques soins appropriés notamment pour garder de sa superbe. 

Pour cela, il suffit de supprimer les feuilles mortes ainsi que les fleurs dès leurs apparitions. Car ces dernières ne font que puiser l’énergie de la plante sans aucune plus-value esthétique. 

N’oubliez pas également d’avoir une terre toujours légèrement humide. Le coléus déteste la sécheresse.

Pincez également les plantes au début de l’été pour encourager le développement de nouvelles branches.

A noter

Les feuilles de coléus sont souvent éclaboussées de nuances de rose et de rouge qui peuvent être utilisées pour faire écho aux couleurs de la floraison des fleurs voisines. Les boutures de tiges sont faciles à enraciner dans du compost humide ou de l’eau.

Rédigé par Elise Guichard

Personnage fictif du site (afin de préserver ma réelle identité) J'aborde des sujets aussi variés que la récup, la décoration, la bricole et bien entendu le jardinage.