in

Quels sont les conseils à connaître pour bien choisir sa pompe à chaleur ?

De plus en plus, les modèles changent et évoluent vers des cercles vertueux. C’est le cas notamment pour l’écologie. Si, pendant des dizaines d’années, cela n’était pas pris en compte par la société, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Car oui, l’urgence climatique prend une ampleur de plus en plus importante. Il faut donc agir de la meilleure des manières en choisissant, surtout, un nouveau système de chauffage. Depuis quelques années déjà, la pompe à chaleur faite grande débat et attire les foules. Et pour cause, il s’agit d’un modèle de chauffage complètement écologique qui pourrait potentiellement réduire les factures de près de 50 % sur une année complète. Dans cet article, aujourd’hui, nous avons décidé de vous parler de ce nouveau système et vous donner des conseils spécifiques pour bien la choisir.

Les différents modèles de la pompe à chaleur

Avant de vous lancer et de choisir la meilleure marque de pompe à chaleur, il est toutefois conseillé de bien connaître les différents modèles de pompe à chaleur que vous allez pouvoir poser chez vous.

Les pompes à chaleur aérothermique

Pour commencer, il était important de parler du modèle le plus connu et le plus prisé de tous : l’aérothermie. Concrètement, comme son nom l’indique, l’aérothermie est un modèle qui va puiser la chaleur directement dans l’air ambiant afin de la restituer dans la maison. Pour entrer un peu plus dans les détails, la pompe à chaleur est un appareil qui possède deux modules : le premier est un module à l’intérieur de la maison, qui sert à restituer la chaleur, et un autre module qui va servir à aspirer les calories de l’air ambiant extérieur. Ces calories vont être chauffées et c’est cette chaleur qui va venir alimenter toute votre maison. Vous l’aurez compris, il s’agit bel et bien d’une solution parfaitement écologique. Seule une petite portion d’électricité est utilisée pour pouvoir chauffer ces calories.

Les pompes à chaleur hydrothermique

Là, il s’agit pratiquement du même principe que pour l’aérothermie. Seulement, le but ici n’est pas de brûler les calories de l’air ambiant, mais celles présentes dans l’eau. C’est un modèle peu connu, c’est certain, pour la simple et bonne raison que celui-ci est relativement complexe à mettre en place chez soi. L’eau est puisée dans une nappe phréatique ou alors dans un cours d’eau à proximité de la maison. L’avantage de cette solution réside surtout dans le fait que si l’eau est puisée dans une nappe, cela permet d’avoir de l’eau à une température stable, ce qui évite les problèmes et optimise la température des calories.

Les pompes à chaleur géothermique

Pour finir avec les différents modèles de pompe à chaleur, il va être important de parler de la géothermie. Dans ce cas précis, le but est simple : planter de longues tiges dans le sol afin de capter la chaleur du sol. Vous devez le savoir, le noyau terrestre est un cœur de magma en fusion et sa chaleur peut se ressentir même sur la croute terrestre. Cette technique va donc utiliser simplement la chaleur émane par le cœur de la terre. Pour cette technique, même problème, il s’agit d’une tout autre installation. Cela dit, les avantages sont les mêmes, et il s’agit aussi d’une solution parfaitement écologique et économique.

Des modèles selon vos besoins

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces trois modèles que nous venons de vous présenter ont tous leurs avantages et leurs inconvénients et qu’ils ne peuvent s’adapter à tous et toutes. Par exemple, si vous habitez dans une région plutôt ensoleillée et que vous avez plutôt besoin d’un refroidissement fréquent, la géothermie est la meilleure solution, car elle permet aussi de capter des calories à une très faible température et de restituer cette fraicheur dans la maison. Pour les personnes habitant dans des zones montagneuses où le froid est très présent, la pompe à chaleur aérothermique est la meilleure solution, car celle-ci va capter en permanence les calories extérieures et les réchauffera à la demande. Pour finir, la pompe à chaleur hydrothermique peut être utilisée dans tous les cas, mais demande, toutefois, une installation beaucoup plus complexe.

Un prix qui diffère selon les modèles

Autre chose importante à prendre en compte : le prix. Vous devez le savoir, la pompe à chaleur reste un élément de chauffage qui est relativement coûteux, bien que des disparités existent entre tous les modèles. Pour une pompe à chaleur aérothermique, le prix ne sera pas si important et il faudra donc compter, tout de même, quelques milliers d’euros. Ensuite, pour une pompe à chaleur géothermique, le prix est un peu plus important. Quant à l’hygrothermie, le prix peut atteindre plus de dix mille euros.

Bien entendu, nous nous devons de vous le dire, comme il s’agit de solutions écologiques, les pompes à chaleur peuvent très bien entrer dans les primes de l’état et dans les aides proposées. Pour faire simple, de nos jours, pour pousser les Français à se lancer dans des modèles plus vertueux, l’état met à disposition des aides spécifiques en fonction de votre revenu pour l’installation d’une pompe à chaleur ou un autre modèle de chauffage écologique. Si vous souhaitez profiter de ces aides, n’hésitez pas à vous renseigner et à demander à l’entreprise qui réalisera l’installation. Attention toutefois, la demande se fait avec le devis.

Si vous décidez de faire appel à des aides pour pouvoir payer, sachez néanmoins qu’il en existe un très grand nombre et que certaines sont cumulables sans le moindre problème. Souvent calquées sur votre revenu, certaines sont aussi fixes et pourront vous être allouées sans la moindre injonction. Alors, n’hésitez pas et profitez-en, vous ne le regretterez pas. Pour rappel, une pompe à chaleur chez vous peut vous permettre de réduire de près de 50 % le prix de votre facture d’électricité et de chauffage, une économique non négligeable pour certains foyers, surtout à l’heure actuelle avec la perte de pouvoir d’achat et la crise économique due à la pandémie de la COVID-19. Cela pourrait permettre d’économiser des centaines d’euros par an.

Rédigé par Léa

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les administrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.