Crédit photo (c) Canva
in

Potager : les fortes pluies après la canicule arrivent sur l’Ouest. Trop d’eau d’un coup pour vos légumes ?

L’arrivée massive d’eau après des journées chaudes peut faire des dégâts !

Après la canicule, place aux orages et à la pluie. Mais quand le sol a été sec longtemps, le fait qu’il pleuve beaucoup ne va-t-il pas faire souffrir votre potager ? La terre va-t-elle pouvoir assimiler toute cette eau ? Comment vont réagir vos plants de légumes ? On vous répond et vous donne quelques astuces.

Les risques encourus par vos plants de légumes en cas de forte pluie après la canicule

L’arrivée de fortes pluies après une longue période de temps chaud peut être un choc pour votre potager. Les plantes et le sol ne sont peut-être pas habitués à des changements aussi soudains de température et d’humidité, ce qui peut entraîner des problèmes.

Si la pluie est trop importante pour que le sol puisse l’absorber, il peut se gorger d’eau et se compacter . Les racines ont alors du mal à respirer et à absorber les nutriments, ce qui entraîne un retard de croissance, voire la mort.

Les fortes pluies peuvent également emporter la terre arable, exposant les racines des plantes et les rendant plus vulnérables aux dommages. Les inondations peuvent également noyer les plantes ou les balayer entièrement.

Nos conseils pour éviter que votre potager souffre de la pluie après la chaleur

Pour aider votre jardin à survivre aux fortes pluies, commencez par préparer le sol avant que les averses ne commencent. Ameublissez le sol compacté à l’aide d’une fourche de jardin et construisez des lits surélevés ou des bermes pour faciliter le drainage.

Dégagez les gouttières et les tuyaux de descente pour que l’eau de pluie puisse s’écouler loin de votre maison et de votre jardin. Enfin, paillez les zones exposées avec des matériaux organiques comme de la paille ou des copeaux de bois pour aider à retenir l’humidité et protéger les racines des plantes.

Avec un peu de préparation, votre jardin devrait être capable de résister à l’arrivée des fortes pluies.

Rédigé par Léa

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les administrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.