Planter de la coriandre sur son balcon ou dans le jardin : conseils, astuces, récolte et vertus.

Vous êtes ici :/Planter de la coriandre sur son balcon ou dans le jardin : conseils, astuces, récolte et vertus.
Dernière mise à jour le 12 mai 2018

La coriandre ou persil arabe est une plante annuelle herbacée à croissance rapide pouvant atteindre 60 cm de hauteur. On l’utilise dans de nombreux plats en cuisine, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques digestives. Alors comment planter la coriandre ? Quelles sont les conditions de culture idéales ? Quand la récolter et comment la conserver ? Cet article vous explique comment la cultiver et optimiser la récolte.

La coriandre : caractéristiques de cette plante parfumée appréciée en cuisine.

Cultivée en Méditerranée, en Inde, en Europe de l’Est et en Amérique centrale, cette plante pousse à l’état sauvage dans le sud-est de l’Europe et ressemble à s’y méprendre au persil plat, d’où son autre nom de  » persil chinois « . La coriandre possède des racines profondes et une tige très ramifiée, mince et fragile. Ses feuilles longues de 15 cm entières et larges à la base, sont de plus en plus découpées en remontant vers le haut de la tige. Le goût est poivré, très parfumé et légèrement piquant selon la variété et les conditions de culture. Les feuilles du bas libèrent le plus souvent un arôme plus puissant. Ses fleurs groupées en ombelles blanc, rose et lavande, sont très belles mais ne dégagent pas d’agréables senteurs.

Les feuilles de coriandre sont un classique des cuisines du Moyen-Orient, de certaines régions de l’Inde et de l’Amérique latine. On les utilise par exemple dans les tajines, les plats chinois et les currys indiens. Les graines sont indispensables dans les chutneys et les mélanges d’épices tels que les masalas indiens. Elles sont aussi fréquemment employées dans les biscuits et pains d’épices. Les feuilles crues assaisonnent les salades, le riz, les bouillons et beaucoup d’autres plats.

Les conditions de culture de la coriandre au balcon ou au jardin.

faire pousser de la coriandreLa coriandre est une plante du soleil qui se plaît sur tous types de terrains et de balcons. Vous obtiendrez également d’excellents résultats avec un potager d’intérieur. Elle n’aime cependant pas les terres argileuses et acides. Elle préfère à cela les sols meubles, les mélanges incluant la terre du jardin et un peu de fumier décomposé ou du sable. Quand on plante de la coriandre, il faut éviter des terres trop riches car elles ont tendance à diminuer le pouvoir aromatique de la plante. Son exposition de prédilection est en plein soleil à température tempérée ou chaude. En cas de canicule, elle appréciera un coin plus ombragé mais tout de même bien lumineux. Elle ne craint pas non plus la mi-ombre et apprécie la fraîcheur en son pied. L’arrosage doit être généreux et régulier pour lui permettre de développer un feuillage abondant.

Les semis en pleine terre se font au début du printemps directement sur place. Les graines sont avant cela mises à tremper une nuit, puis enfouies à une profondeur d’environ 2cm dans un terreau maintenu très légèrement humide. Le semis est réalisé en lignes continues. La faculté germinatives des graines étant excellente, la levée a lieu entre 10 jours et 3 semaines. Éclaircissez pour laisser un plant tous les 20 cm. Si les semis sont échelonnés d’avril à mai, vous obtiendrez des plants tout au long de la saison.

Astuces pour bien planter la coriandre.

Plantez-la au potager, car sa caractéristique odorante possède des vertus répulsives pour les insectes nuisibles, tout en attirant les espèces utiles telles que les coccinelles, abeilles et bourdons.

Vous pouvez également pincer l’extrémité de la plante lorsqu’elle atteint 3 ou 4 cm pour lui permettre de buissonner.

Si vous la plantez en pot, vous aurez toujours un brin de coriandre à disposition sous la main pour cuisiner.

Les ennemies et maladies de la coriandre.

La coriandre est rarement malade. En mauvaise conditions de culture, elle peut cependant être sensible au jaunissement à cause de l’humidité et du froid par exemple. En culture intensive, on y trouve parfois sauterelles et pucerons. Mais cette plante répulsive repousse efficacement les insectes ravageurs.

La récolte et la conservation de la coriandre.

Le feuillage se récolte 6 à 10 semaines après le semis. Les feuilles sont coupées de préférence avant la floraison. N’oubliez pas que la coriandre est une plante annuelle, elle doit donc être ressemée chaque année. Les feuilles sont meilleures fraîches, mais elles peuvent être conservées en plaçant les tiges dans l’eau au réfrigérateur. On peut également la congeler.

Les vertus médicinales de la coriandre.

La coriandre est une plante excellente pour le système digestif. Les feuilles et les graines permettent d’éviter les flatulences, favorisent la sécrétion des sucs gastriques et aident à la digestion. La coriandre a aussi des propriétés calmantes et antibactériennes. Les feuilles renfermes par ailleurs des actifs aux vertus antioxydantes et aussi une quantité importante de vitamine K.

Planter de la coriandre sur son balcon ou dans le jardin : conseils, astuces, récolte et vertus.
5 (100%) 1 vote

À propos de l'auteur : Léon

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léon, mais c'est le surnom que mes amis m'ont donné car je "reviens toujours à leur maison" pour y réparer quelque chose ! Je suis le bricoleur attitré du quartier. Léa m'a demandé de participer sur son site et de vous faire partager mes astuces de bricoleur et de jardinier amateur. J'ai accepté avec plaisir, même si l'écriture ce n'est pas vraiment mon fort.

Partagez un avis ou un commentaire sur cet article
Ou Posez une question