Le soleil arrive et la chaleur vient avec lui. Si vous avez une terrasse, c’est tout à fait logique que vous vouliez en profiter cet été. Mais vous voulez avoir une terrasse avec de l’ombre et c’est tout à fait envisageable également ! Pour cela, la solution est la pergola. Elle sert à couvrir la terrasse tout en restant attachée au bâtiment ou plutôt à sa façade. Une pergola arrive à transformer la terrasse en une véritable pièce de la maison, de quoi en profiter toute la saison estivale. Elle peut être construite à l’aide de différents matériaux dont l’acier. Mais justement, comment procéder pour construire ou avoir une pergola en acier ?

Quelle autorisation pour sa pergola ?

Tous les travaux de construction au sein d’une habitation ne demandent pas d’autorisation de construction. Cependant, comme règle générale, on peut retenir que les travaux susceptibles de changer l’aspect de l’habitation doivent avoir une autorisation pour être réalisés. C’est donc pour cela qu’il faut bien s’informer avant de décider de construire sa pergola en acier.

Faut-il déclarer la construction de la pergola ?

La déclaration ou plutôt la demande d’autorisation pour la construction d’une pergola est conditionnée par la surface que va recouvrir cette dernière. Il ne faut bien évidemment pas prendre le risque de construire sa pergola sans s’être préalablement informé à propos des autorisations, car tout manquement à la loi est un délit pénal passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 300 000 € dans certains cas.

En ce qui concerne les pergolas autoportées, si la surface est comprise entre 5 et 20 m², il faudra déclarer préalablement à la mairie les travaux. Dans le cas où la pergola dépasserait les 20 m², il faudra demander un permis de construire.

C’est également la même chose pour les pergolas adossées, la seule différence est la surface. Pour ce type de pergolas, si la surface excède les 20 m², il faudra demander un permis de construire.

Comment obtenir l’autorisation ?

En ce qui concerne la déclaration de travaux, elle se fait à l’aide d’un formulaire téléchargeable en ligne à remplir et envoyer à la mairie. Une fois le formulaire envoyé, vous aurez un récépissé d’enregistrement et un délai de deux ans pour effectuer vos travaux.

Dans le cas où un permis de construire est obligatoire, la procédure est similaire à celle de la déclaration, cependant, il sera demandé plus de pièces justificatives. Une fois le formulaire accepté, vous aurez l’autorisation et la permission de construire votre pergola.

Les différents types de pergolas

Il existe trois types de pergolas pouvant être mis en place dans les jardins :

  • Les pergolas démontables : l’avantage avec ce type de pergolas est qu’elles peuvent se ranger lorsque la saison estivale prend fin pour éviter qu’elles ne s’envolent ;
  • Les pergolas autoportées : c’est un type de pergolas qui ne seront pas liées à la maison, autrement dit, elles peuvent très bien se mettre adossées à la maison comme se mettre en plein milieu du jardin. On retrouve parmi ce type quelques modèles démontables ;
  • Les pergolas adossées sont, quant à elles, construites de manière à ce qu’elles soient adossées aux murs de la maison ou sa façade.

Comment construire une pergola en acier ?

D’abord, il faut se poser la question concernant les raisons pour lesquelles il serait préférable d’opter pour l’acier. Celui-ci est un matériau utilisé dans la construction des pergolas très fréquemment, et cela, pour différentes raisons. Tout d’abord, c’est le matériau le plus économique pour construire les pergolas. De plus, l’avantage avec l’acier, c’est sa facilité d’utilisation contrairement au fer et autres matériaux éventuellement utilisés lors de la construction de la pergola. En effet, en utilisant l’acier, il n’y a plus besoin de faire appel à un professionnel pour mettre en place sa pergola, vous pourrez très bien le faire par vous-même.

Comment faire ?

Pour construire sa pergola en acier, il faudra suivre les étapes suivantes :

  • Déterminer la longueur, hauteur et l’espace de la pergola à l’aide de cordes et piquets ;
  • Faire des trous d’environ 50 cm de profondeur pour mettre les poteaux ;
  • Placer les poteaux : pour cela, il y a deux manières de faire, soi les placer à l’aide de bétons ou bien sur des supports dédiés à cela ;
  • Fixer les lattes contre le mur du bâtiment et des poteaux ;
  • Fixer les traverses sur les lattes en laissant des espaces de la même distance ;
  • Décorer la pergola à votre goût.

A propos de l'auteur

Nancy

Laisser un commentaire