in

Comment cultiver la livèche ?

Plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae, la livèche est cultivée telle une plante potagère car souvent consommée comme condiment. Décorative, la livèche vous invite à utiliser ses feuilles aromatiques avec parcimonie car leur saveur est forte. Sans plus attendre, voici nos conseils pour cultiver la livèche dans votre jardin.

Semer et planter la livèche

Pour planter la livèche, choisissez une zone ensoleillée ou à demi-ombragée. Un sol légèrement calcaire, profond, frais, bien drainé et riche en humus sera parfait ! Mettez vos plants de livèche en terre au printemps ou en automne.

Pour réaliser des semis en pépinière, attendez le mois d’août. En revanche pour les semis en place, vous pouvez vous lancer dès le mois de mars jusqu’à juin.

Comment procéder ?

Pour les semis, déposez 4 à 5 graines tous les 50 cm en rangs séparés d’environ 60 cm. Pour planter la livèche, faites un trou trois fois plus gros que la motte du plant. Faites tremper celui-ci dans de l’eau durant quelques minutes et ajoutez du compost à la terre préalablement émiettée. Placez le plant de livèche dans le trou avant de reboucher. Arrosez généreusement et réaliser un paillage pour permettre à la terre de conserver son humidité.

À savoir, un plant de livèche vous offrira des feuilles aromatiques pour cuisiner pour toute la famille.

Entretenir la livèche

Lorsque vos semis sortiront de terre dans la pépinière, éclaircissez à 20 cm. Par la suite, vous pourrez mettre vos plants les plus vigoureux en terre dès le printemps. Attendez qu’ils atteignent une quinzaine de cm en hauteur. Après avoir repiqué, n’oubliez pas d’arroser et de pailler. L’arrosage devra être régulier tout au long du développement de la plante s’il ne pleut pas.

Si vous avez semé les graines de livèche directement en terre, éclaircissez à 70 cm. Là aussi, vous pourrez réaliser un paillage.

Une fois les plants lancés, vous rabattrez leur touffe pour favoriser l’arrivée de nouvelles pousses.

Récolter la livèche

Avant de passer à la récolte, sachez que la livèche est une plante très résistante qui ne craint ni les maladies ni les insectes. Tout au long de la végétation de la plante, vous pourrez récolter ses feuilles aromatiques pour les consommer. En revanche pour récolter les graines, il faudra attendre la formation en automne. Quant aux racines, vous pourrez les récupérer lorsque la plante aura fêté son troisième anniversaire.

Conservation de la livèche

Vous n’êtes pas obligé de consommer immédiatement les feuilles de livèche puisqu’il est possible de les conserver. Vous avez le choix entre deux modes de conservation : le séchage ou la congélation.

Juste avant la floraison, au printemps, ramassez les feuilles aromatiques. Étalez-les à l’ombre pour les faire sécher. Ensuite, réduisez-les en poudre et conservez-les au frais dans des boîtes hermétiques.

Avant de congeler les feuilles de livèche, lavez-les et essuyez-les. Ensuite, vous pourrez les déposer dans un sachet ou une boîte pour les glisser dans le congélateur. Ainsi, vous utiliserez ces feuilles aromatiques quand bon vous semblera.

Et les graines ?

Vous souhaitez ressemer les graines de livèche ? C’est possible à condition que vous les ramassiez entre août et octobre. Il faut attendre qu’elles soient mûres et réaliser cette récolte un jour de beau temps pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’humidité.

Attention, il se peut que certaines graines soient stériles. Quoi qu’il en soit, sachez que la livèche peut se ressemer toute seule. Il arrive même qu’elle pousse dans des endroits peu enclins à lui offrir cette fameuse terre profonde et riche en humus.

Rédigé par Juliette

Je suis Julie, un personnage fictif inventé pour protéger l'intégrité du rédacteur. J'adore tout ce qui est DIY comme disent les américains. Le Do It Yourself c'est "faites le vous même" en Français. La bricole et la récup c'est mon truc. Gros bisoux à vous cher lecteur qui êtes arrivé jusqu'a ma petite bio.