Comparatif des meilleures chaudières écologiques

chaudière écologique

Votre chaudière au fioul menace de lâcher et vous donne mauvaise conscience ? Découvrez vite notre sélection de chaudières écologiques, à la fois bonnes pour la planète et économes pour vos finances !

Qu’est-ce qu’une chaudière écologique ?

La chaudière constitue le centre de votre système de chauffage. C’est un appareil chargé de produire de l’énergie thermique et d’envoyer la chaleur dans un circuit de chauffage, via un fluide (eau, vapeur…). Comme son nom l’indique, une chaudière écologique est un mode de chauffage plus respectueux de l’environnement, notamment par la réduction des émissions de gaz polluants ou l’utilisation des énergies renouvelables. Cet appareil possède généralement un rendement nettement plus élevé que les chaudières traditionnelles.

Comment choisir votre chaudière écologique ?

Il existe de nombreux modèles, plus ou moins performants et onéreux. On peut citer notamment :

Les chaudières à bois (fonctionnant grâce à des bûches, des granulés, des bûchettes ou des plaquettes) : elles offrent un rendement intéressant pour une faible consommation énergétique.

Les chaudières électriques : comme elles ne fonctionnent pas par combustion, elles n’émettent aucune fumée ; en revanche, elles reviennent cher à l’utilisation.

Les chaudières basse température : elles fonctionnent au gaz ou au fioul et émettent moins de fumées pour un rendement supérieur à celui des appareils classiques.

Les chaudières à condensation (au gaz ou au fioul) réutilisent la vapeur d’eau rejetée avec les fumées pour chauffer le circuit retour du système de chauffage central. Ce sont les modèles les plus performants à l’heure actuelle.

Si vous recherchez une chaudière économique et écologique, sachez qu’il existe un modèle révolutionnaire combinant une chaudière à gaz et une pompe à chaleur : cette chaudière écologique atteint le rendement inégalé de 200 %, contre 94 % au maximum pour un modèle traditionnel au fioul. En récupérant l’énergie de l’air extérieur (via une pompe à chaleur) et en récupérant la chaleur latente (grâce à une chaudière à condensation), cet appareil vous permet de faire jusqu’à 50% d’économies sur vos factures énergétiques.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Pour bien choisir votre chaudière écologique, vous devez réfléchir aux paramètres suivants :

  • La puissance dont vous avez besoin (en fonction de la surface à chauffer).
  • Le budget dont vous disposez.
  • Vos besoins complémentaires éventuels (eau chaude sanitaire notamment).

Un point important à envisager si vous souhaitez remplacer votre chaudière est la qualité de votre isolation. En effet, celle-ci impacte directement l’efficacité de votre chauffage. Il peut être intéressant de faire réaliser un bilan énergétique, afin d’envisager par exemple la pose d’un isolant écologique en remplacement d’une isolation ancienne devenue inefficace. Le fait de coupler des travaux à visée écologique à l’achat de votre chaudière peut vous donner droit à des aides supplémentaires.

Combien coûte une chaudière écologique ?

Tout dépend du modèle que vous choisissez, à la fois en termes de combustible et de puissance.

Les prix des chaudières électriques démarrent à 900 € pour les modèles de base et peuvent atteindre 15000 € pour le haut de gamme. Les tarifs des chaudières basse température varient entre 1000 et 3500 € environ. Comptez entre 3000 et 7000 € pour une chaudière à condensation. Quant aux chaudières à bois, selon le type de combustible, elles affichent des prix entre 7000 et 20000 € .

Au prix d’achat viendront s’ajouter le coût d’entretien, l’achat du combustible et l’éventuel abonnement, soit au total une somme qui varie entre 900 et 2500 € annuels en moyenne.

Quelles aides pour l’achat de votre chaudière écologique ?

Bien que ce type d’appareil soit plus coûteux que celui d’une chaudière traditionnelle, il ouvre droit en revanche à plusieurs aides et subventions :

    • Le crédit d’impôt : d’un montant de 30 % du prix de la chaudière, il est plafonné à 3350 € et l’installation doit être réalisée par un professionnel agréé RGE.
    • L’éco-prêt à taux 0 : accordé sur demande avant les travaux (à faire effectuer par un professionnel agréé), il peut atteindre 10000€.
    • Les aides de l’ANAH : réservées aux foyers à revenus modestes, elles peuvent couvrir jusqu’à 50 % des frais.
    • Certaines aides peuvent être accordées localement : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, du département ou de la région.

Si vous comptez renouveler votre système de chauffage, il existe aujourd’hui sur le marché une grande variété de modèles de chaudières écologiques et économiques, dont l’installation ouvre droit à de nombreuses aides financières.

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire