L’autoconstruction, en quoi ça consiste ?

Vous êtes ici :/L’autoconstruction, en quoi ça consiste ?
Dernière mise à jour le 4 avril 2018

Dans un contexte où accéder au crédit devient difficile, beaucoup de personnes optent pour l’autoconstruction dans le cadre de l’édification de leur maison. Une démarche très avantageuse du point de vue financier grâce aux importantes économies réalisées et qui permet de surcroît de ressentir la satisfaction d’avoir créé sa maison soi-même.

Le principe de l’autoconstruction

Par définition, l’autoconstruction consiste à construire soi-même son logement. Vous endossez ainsi à la fois le rôle de maître d’œuvre et de maître d’ouvrage. Vous assurez toutes les composantes du projet allant des études financières et techniques jusqu’à la gestion du chantier. Cependant, il est possible de déléguer une partie des travaux à des professionnels notamment concernant les étapes que vous ne maîtrisez pas comme le drainage, le terrassement, le soubassement, l’installation électrique ou la plomberie. Notez que légalement, il n’existe aucune loi spécifique qui encadre l’autoconstruction. Vous avez donc carte blanche pour créer une maison unique, qui vous ressemble. Par contre, il est important de bien respecter le Code de l’Urbanisme et de l’Habitat et de demander toutes les autorisations requises avant de commencer le projet. Se tenir au courant des normes est également de rigueur. Pour trouver de plus amples informations à ce sujet ou de bons conseils sur la construction d’une maison, n’hésitez pas à aller sur les sites ou blogs spécialisés qui vous mettront au parfum.

Les avantages de cette démarche

Le plus grand atout de l’autoconstruction porte sur les économies financières générées, lesquelles pourront être utilisées pour la bonne marche du projet. En moyenne, il faut prévoir jusqu’à 1000 euros le m2 pour construire une maison en passant par les services d’un constructeur ou d’un promoteur immobilier. En faisant vous-même vos travaux, le coût baisse de 300 à 600 euros le m2. Cela vous laisse une très belle marge.

En outre, l’autoconstruction apporte un sentiment de fierté d’avoir édifié soi-même sa maison qui est authentique et personnalisée. Vous aurez plaisir à dire à vos proches « c’est moi qui l’ai construit ». Votre nouveau logement sera en phase avec vos préférences et vos goûts étant donné que vous avez le contrôle sur le choix du style et des matériaux.

C’est aussi une bonne manière d’impliquer votre famille. Demandez à vos proches de vous aider dans votre projet, car sûrement, vous aurez besoin de main d’œuvre sur certaines phases compliquées du chantier. Ce travail solitaire et collaboratif s’effectue dans la convivialité et constitue une occasion de tisser des liens encore plus forts avec votre famille.

Les étapes pour autoconstruire sa maison

L’étude financière et technique sera à réaliser tout en amont du projet. Viennent ensuite la recherche et le choix du terrain.

Sur ce point, deux choix s’offrent à vous : acheter dans un lotissement ou opter pour un terrain isolé. Le premier a l’avantage de déjà bénéficier de tous les raccordements nécessaires aux réseaux d’eau, de gaz et d’électricité. Revers de la médaille, vous n’aurez pas toutes les latitudes pour construire votre maison selon vos envies à cause des nombreuses règles appliquées dans ces lotissements. Par contre, l’achat d’un terrain isolé vous soustrait de cette contrainte. Vous avez la liberté d’édifier votre habitat comme bon vous semble. Attention néanmoins, car ce type de terrain n’est pas systématiquement raccordé aux réseaux et cela vous coûtera assez cher de procéder aux travaux.

Après avoir choisi le lieu, passez à la création du plan de construction et à la demande de permis de construire. Ce n’est qu’une fois ces démarches administratives achevées que vous vous pourrez entreprendre l’ouvrage.

L’autoconstruction, en quoi ça consiste ?
Combien d étoiles vaut cet article ?

À propos de l'auteur : Elise Guichard

Quand Léa m'a demandé de participer à son blog de bricolage j'ai d'abord pensé qu'elle était un peu illuminée ! Et puis j'ai tenté ma chance et j'y ai pris goût ! J'aborde des sujets aussi variés que la récup, la décoration, la bricole et bien entendu le jardinage.