comment choisir un poulailler pas cher

Quand on se lance dans l’aviculture, ou l’élevage de poules et autres oiseaux de basse-cour si vous préférez, c’est bien souvent pour faire des économies. Vous aspirez à avoir de bons œufs frais et bios tous les matins à moindre coût. En effet, les gallinacés étant omnivores, vous pourrez recycler utilement vos épluchures de légumes et restes de repas, sans avoir à investir dans des sacs de grains. Il ne faudrait donc pas que le poulailler devienne un gouffre financier. Je vous livre donc ci-dessous 4 astuces pour préserver votre porte-monnaie.

Voir la sélection des meilleurs poulaillers pas cher

1 – Un poulailler pas cher est un poulailler en kit à monter soi-même

Vos poules ont besoin d’un abri pour dormir, pondre et se protéger du froid et des intempéries. Il vous faut donc un poulailler. Pour ne pas dépenser trop, deux solutions s’offrent à vous :

  • Fabriquer vous-même votre poulailler. Pour cela je vous renvoie vers la littérature spécialisée qui vous expliquera concrètement comment réaliser ce projet.
  • Investir dans un poulailler en kit à monter vous-même.

Il existe de très nombreux modèles de poulaillers pas chers en kit à monter soi-même. Dans mon comparatif des meilleurs poulaillers, vous trouverez des poulaillers en bois pour des élevages allant de 2 à 12 poules, voire 18 si ce sont des animaux nains. Livrés en un ou plusieurs paquets, les poulaillers en kit que je vous propose s’assemblent très facilement et en quelques heures, même par les moins bricoleurs d’entre vous.  Ces différents poulaillers possèdent tous les aménagements de base, à savoir : un perchoir, un pondoir et un tiroir à déjections pour faciliter le nettoyage. Certains modèles sont agrémentés d’une volière, d’autres sont à placer à l’intérieur d’un enclos. Côté design, il y en a pour tous les goûts.

2 – Un poulailler pas cher est un poulailler bien entretenu

Il serait dommage d’investir dans un poulailler pour que celui-ci s’abîme dès les premières intempéries. Si vous devez racheter un poulailler en kit au bout d’un an, votre investissement sera réduit à néant. Pour garder votre poulailler en bois de nombreuses années, vous devez lui passer un coup de lasure ou d’huile de lin à l’intérieur et à l’extérieur au moment du montage. Vous renouvellerez l’opération par la suite tous les ans au moment du grand nettoyage annuel.

Pour le confort de vos poules et pour éviter la prolifération des maladies, le poulailler doit être nettoyé très régulièrement. La paille qui recouvre le pondoir et le sol du poulailler sera changée tous les deux ou trois jours. La présence d’un tiroir à déjections facilite grandement cette opération. Les perchoirs doivent être débarrassés des déjections une fois par semaine. Tous les ans, il faudra vider et nettoyer entièrement l’intérieur du poulailler avec un produit fongicide, puis traiter le bois contre les parasites. Ainsi vos poules resteront en bonne santé et vous offriront de bons œufs bien frais.

3 – Un poulailler pas cher est un poulailler bien adapté au nombre de poules

Vous commencez l’élevage de poules et pour le moment vous vous limitez à deux ou quatre bêtes. Vous avez tout à fait raison. Il faut d’abord se familiariser avec l’aviculture avant de voir plus grand. Cependant, à part si vous êtes en ville et que vous n’avez qu’un tout petit bout de jardin, voire qu’une terrasse, je vous conseille vivement d’investir dans un poulailler de la taille supérieure au nombre de poules indiqué. Un, vos poules y seront plus à l’aise, surtout si ce sont des pondeuses de taille normale ; deux, si vous envisagez d’avoir une ou deux bêtes supplémentaires, vous n’aurez pas à racheter un poulailler en kit neuf.

4 – Un poulailler pas cher est un poulailler bien protégé des prédateurs

Je vous ai expliqué comment faire pour garder votre poulailler en kit en bon état et comment préserver vos poules des maladies. Mais à quoi cela servirait-il si vos poules servent de repas au premier renard ou chien errant venu ? Pour éviter ce très fâcheux désagrément, il faut absolument protéger votre poulailler des nuisibles. Pour cela, vos oiseaux doivent évoluer à l’intérieur d’un enclos ou d’une volière. Le grillage doit être en métal galvanisé avec un maillage relativement serré.

Pour les enclos, le grillage sera enfoncé profondément dans le sol pour ne pas que les prédateurs creusent un trou en-dessous. Pour les poulaillers avec volière, je vous conseille de rajouter un grillage au niveau du sol ou d’installer votre poulailler sur une dalle en béton.

Au niveau de l’abri en lui-même, il ne faut pas sous-estimer l’intelligence des prédateurs qui comprennent vite comment ouvrir une porte ou le tiroir à déjections. Outre les cadenas indispensables sur les ouvertures donnant sur l’extérieur (trappe du pondoir et des portes de nettoyage), il existe des appareils (ChikenGuard®) qui commandent automatiquement l’ouverture des portes donnant sur la volière grâce à une minuterie réglable.

J’espère qu’avec tous mes conseils, vous garderez longtemps votre poulailler pas cher en kit et que vous ferez de belles économies. Je vous souhaite une très bonne dégustation d’œufs.

Consultez nos comparatifs

Il existe différentes tailles de poulaillers, et pour vous faciliter le travail de recherche, nous avons réalisé plusieurs comparatifs.

Comparatif des meilleurs poulaillers

C’est décidé, vous allez élever des poules pour avoir de bons œufs frais pour votre famille. Vous avez [...]

Poulailler pas cher : 4 astuces pour économiser
5 (100%) 1 vote

Partagez une remarque sur ce guide
Ou Posez une question