Comment choisir son rabot électrique

Vous débutez dans la menuiserie ou dans l’ébénisterie ? Alors, il vous faut absolument un rabot électrique ! En effet, cet outil est indispensable pour le travail du bois en réalisant des rabotages, c’est à dire en dressant sur le bois une surface plane et lisse. Quand vous démarrez le rabot électrique, il faut le déplacer de façon à travailler sur toute la surface en suivant le même sens.

Il a plusieurs fonctions et permet notamment de réaliser des feuillures, d’aplanir le bois, de creuser des moulures ou des rainures, de rectifier des pièces de bois, d’ajuster des portes, mais aussi de dresser des chants, etc.

Le rabot électrique comporte une lame de métal ajustée dans un corps en fer, en bois ou en matière synthétique, qui laisse dépasser le tranchant. Il est bien évident plus efficace et plus rapide que le rabot manuel à main.

Si vous avez besoin d’une assistance complète, de conseils et de plus d’informations, n’hésitez surtout pas à lire et à suivre notre guide ci-après. Nous vous détaillerons les différents types de rabots électriques pour ensuite vous donner des conseils utiles afin de choisir le rabot électrique adapté à vos besoins et à vos exigences.

Voir la sélection des meilleurs rabots électrique

Les différents types de rabots électriques

Il est important de préciser qu’il existe un seul type de rabot électrique. En effet, vous trouverez bien évidemment divers modèles de rabots électriques filaires, mais sachez qu’il existe aussi des rabots sans fil fonctionnant à batterie dont nous aimerions vous parler.

Rabot électrique filaire

Un rabot électrique est plus sécuritaire. Même si le fil peut gêner, vous serez certains qu’il marchera tout le temps à puissance égale. Il comporte deux types de motorisation électrique : asynchrone ou synchrone. Les moteurs asynchrones possèdent des balais charbon et doivent être changés de façon périodique. En revanche, les moteurs synchrones sont sans balais charbon et sont plus performants et efficaces.

Rabot à batterie

Les rabots à batterie sont très faciles à manier. Sans fil, ils ont pour avantage d’être autonomes. Ainsi, si vous travaillez à l’extérieur et dans des chantiers sans électricité, alors le rabot à batterie est le meilleur outil pour vous.

L’intensité exprimée par les ampérages heure (Ah) détermine l’autonomie du rabot à batterie. La tenue en charge sera d’autant plus longue que l’intensité sera élevée.

Il faut savoir aussi que la puissance du rabot correspond à sa tension (exprimée en volts). Plus elle est élevée, plus le rabot sera puissant.

Il est préférable d’opter pour un rabot avec 2 batteries et avec témoin de charge.

Conseils pour choisir un rabot électrique

Afin de choisir un rabot électrique correspondant parfaitement à vos besoins et à vos exigences, il faut d’abord bien connaître la nature de vos travaux, la fréquence d’utilisation du rabot électrique. Cela vous permettra de prendre en considération certaines caractéristiques importantes et de savoir quels accessoires et quelles options vous devez prendre.

Caractéristiques importantes à prendre en compte

Il est utile de vous préciser que la profondeur de passe dépend de la puissance du rabot, de la qualité des fers, du rendement de son moteur, et de la largeur sur laquelle vous allez raboter.

Tout d’abord, plus un rabot est puissant plus il est performant. Si vous avez un rabot d’une puissance faible, vous aurez des difficultés à travailler sur du chêne par exemple. Avec un rabot d’une puissance de 600 à 1000 Watts, vous pourrez facilement raboter une porte ou de planches peu larges, dresser un chant, etc.

De plus, il faut prendre en compte la profondeur de passe qui mesure la quantité de matière enlevée, de 2 à 4 mm.

Enfin, n’oubliez pas la largeur de passe qui est généralement de 82 mm, et qui peut varier de 60 mm jusqu’à 180 mm. Elle détermine la largeur maximale des pièces de bois que vous pouvez raboter. Cela dépendra donc du bois à raboter.

Utilisation ponctuelle d’un rabot électrique

Si vous voulez acheter un rabot électrique, mais pour vous en servir que de manière occasionnelle, vous pouvez vous orienter vers les rabots d’entrée de gamme, avec une puissance de 500 watts environ. Ce sont des rabots électriques filaires avec une faible performance et une profondeur de passe de 2 mm. Vous pourrez ainsi raboter un bas de porte, des planches pas très larges, etc. Il est recommandé de faire deux passes pas très profondes plutôt qu’une seule, afin de préserver le moteur du rabot et éviter un bourrage.

Utilisation régulière d’un rabot électrique

Pour une utilisation plus régulière d’un rabot électrique, n’hésitez pas à prendre un rabot plus puissant (700 watts environ) et donc plus performant !

Vous pourrez régler plus facilement votre rabot. Ce dernier sera aussi plus solide et plus fiable et vous permettra de travailler efficacement. En effet, la profondeur pour la première passe est plus profonde (de 2 à 4 mm).

Ce type de rabot électrique est souvent fourni avec une équerre et une semelle rainurée. Enfin, veillez à prendre un sac à copeaux ou une prise aspirateur pour un lieu de travail toujours propre !

Utilisation intensive d’un rabot électrique

Vous êtes un bricoleur professionnel, une entreprise, ou autre et vous avez besoin d’un rabot électrique pour des travaux intensifs ? Alors, nous vous conseillons de choisir un rabot électrique professionnel haut de gamme. Il sera plus confortable, plus précis, et plus puissant (environ 900 watts).

Vous pourrez ainsi entreprendre des travaux avec une finition parfaite. Sa profondeur de passe sera plus importante aussi et les semelles sont rainurées. La largeur de passe est déterminée en fonction de vos besoins.

Les accessoires et options liées au rabot électrique

Pour améliorer votre confort et faciliter votre travail, il est nécessaire de prendre en compte certains accessoires et certaines options dans le choix de votre rabot électrique :

  • Le cylindre ponceur : grâce à cet outil, votre rabot deviendra une véritable ponceuse. Vous ne risquerez pas de creuser le bois si vous réglez correctement la profondeur.
  • Les rainures en V dans la semelle : ils vous permettront d’effectuer des chanfreins réguliers avec votre rabot électrique.
  • Un support stationnaire : votre rabot électrique portatif se transformera alors rabot fixe sur table. Pour travailler de façon minutieuse et surtout sur des matériaux et des pièces de petite taille, le support stationnaire est un bon accessoire.
  • Un sac d’aspiration : pour un lieu de travail toujours bien entretenu, le sac d’aspiration vous servira à aspirer les copeaux si votre rabot n’est pas relié directement à un aspirateur.
  • Un guide : pour dresser un chant bien perpendiculaire aux faces, rien de mieux que de posséder un guide ou une équerre.

Consultez notre comparatif

Pour vous aider au mieux dans le choix de votre rabot électrique, nous vous invitons à lire notre classement des meilleurs rabots électriques :

Comparatif des meilleurs rabots électriques

Vous avez besoin d’un rabot électrique pour vos travaux de menuiserie et/ou d’ébénisterie ? En effet, cet outil vous [...]

Comment choisir son rabot électrique ?
5 (100%) 2 votes

Partagez une remarque sur ce guide
Ou Posez une question