Si vous souhaitez entretenir votre jardin, la première chose à faire est de passer la tondeuse. Mais il est souvent nécessaire de procéder à des petits travaux de finition, ou au contraire de préparer le terrain en le défrichant un minimum. Ainsi, pour pouvoir couper les endroits inaccessibles ou des herbes hautes de façon nette et propre, vous avez le choix entre un coupe bordure ou une débroussailleuse. Toutefois, ces outils de jardinage, même s’ils ont quelques similitudes, sont différents et ne s’utilisent pas de la même façon. Pour vous aider à y voir plus clair et vous aider à faire votre choix, voici une présentation des caractéristiques de ces deux appareils.

Le coupe bordure : ses caractéristiques et avantages

Le coupe bordure, comme son nom l’indique, permet de couper des bords de pelouse ou de haies et sert surtout pour des travaux de finition. Il est constitué d’une poignée au bout d’un long manche métallique (qui peut être droit ou courbé), d’un moteur et d’une tête de coupe en fil de nylon. Il est aussi appelé rotofil et il n’est pas possible d’ajouter des accessoires supplémentaires à un coupe bordure, contrairement à une débroussailleuse.

En ce qui concerne l’alimentation du coupe bordure, elle peut être électrique, à batterie (la puissance est alors moins importante) ou thermique (qui offre une puissance élevée jusque 1 kW). Le coupe bordure est utilisé une fois que la tondeuse a déjà été passée, et sert à couper l’herbe dans les endroits ou les coins où la tondeuse ne peut pas accéder. Par exemple pour finir de couper les petites herbes fines autour d’un arbre, ou en dessous d’un banc et autour des pieds, le coupe bordure est l’outil qu’il vous faut.

La débroussailleuse : comment l’utiliser ?

La débroussailleuse est constituée d’un guidon avec deux poignées et d’un manche métallique, et la tête peut être équipée de différents outils interchangeables (comme des couteaux taillis, des bobines de fil ou même une scie). Pour couper et défricher sur de grandes surfaces, la débroussailleuse pourra parfaitement faire l’affaire. Grâce à un harnais et à son guidon, la débroussailleuse peut être utilisée plus longtemps qu’un coupe-bordure, et ce de façon très confortable. Elle convient donc plutôt pour des gros travaux d’entretien, et vous pourrez donc vous attaquer à des ronces ou à des friches épaisses sans aucune difficulté. Pour une utilisation confortable et en toute sécurité, il est conseillé de travailler en faisant des mouvements de balayage, parallèlement au sol. Cela permet une tonte plus régulière, mais surtout de moins vous fatiguer.

Comment choisir entre un coupe bordure et une débroussailleuse ?

Pour terminer, voici un comparatif récapitulatif de ces deux outils de jardinage :

Le coupe-bordure est léger et maniable. Il est très pratique pour les travaux de finition, mais sa puissance est assez limitée et il n’est pas possible d’y ajouter des accessoires. Avec son unique fil de nylon, le coupe bordure est moins robuste et convient donc mieux pour les petits travaux ponctuels et légers.

La débroussailleuse est plus puissante et convient pour les plus gros travaux de coupe, mais c’est un appareil lourd et qui demeure plus cher qu’un coupe bordure. L’avantage principal de la débroussailleuse est la possibilité de changer les accessoires ou niveau de la tête. Ainsi, une débroussailleuse peut faire le même travail qu’un coup bordure, alors que l’inverse n’est pas possible !

Coupe bordure ou débroussailleuse  ? Que choisir ?
4 (80%) 1 vote[s]

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire