Vous devez faire des petits travaux chez vous, mais vous ne savez si vous devez utiliser un perforateur ou perceuse à percussion ? Selon le type de travaux, il est important de bien adapter votre équipement. Nous vous présentons ci-dessous les caractéristiques de ces deux outils électroportatifs afin d’y voir plus clair.

La perceuse à percussion

D’une manière générale, les perceuses sont toutes conçues sur le même principe et sont équipées :

  • D’un mandrin, situé au bout de la perceuse. C’est le mandrin qui permet de fixer les accessoires comme un foret, une mèche. Le mandrin peut être auto-serrant ou autobloquant ou encore SDS (qui ne nécessitent pas de visage du foret, ce dernier étant directement enclenché).
  • D’un bloc moteur
  • D’une poignée et d’une gâchette qui permet de mettre l’appareil en marche.

Une perceuse peut être filaire ou à batterie, mais ce sont généralement des modèles filaires, car le perçage sur des surfaces dures nécessite plus de temps.

Ce qu’il faut savoir sur le perforateur

Le perforateur (lire notre comparatif), également appelé marteau perforateur est un type de perceuse qui convient pour percer dans la plupart des matériaux : le bois, le métal, le plâtre, le carrelage et la brique et surtout le béton. Le perforateur est doté d’un système de frappe électropneumatique avec une fréquence moyenne de 5000 coups par minute. Un piston permet de comprimer l’air ce qui crée des chocs, transmis alors au niveau du foret. La puissance du perforateur est exprimée en joules. C’est un appareil électrique avec ou sans fil. C’est un appareil idéal si vous avez besoin de percer rapidement et sans trop d’efforts dans des pierres dures ou du béton armé, grâce à ses coups puissants. Il est donc plutôt adapté pour des travaux assez lourds et il est préférable de s’y connaître un peu avant d’utiliser un perforateur.

D’ailleurs, on le retrouve couramment sur des chantiers de construction, car il est souvent utilisé par des maçons. Le perforateur peut remplir trois fonctions principales :

  • Il perce, visse et dévisse, grâce à la rotation de l’embout (ou foret)
  • Il perfore, lorsque la percussion est mixée à la rotation
  • Il possède aussi une fonction burin (pour enlever et faire sauter du carrelage par exemple, cette fonction convient parfaitement).

Il est important d’utiliser un perforateur sur des matières denses et dures. En effet, une utilisation sur du bois ou du plâtre par exemple serait inadaptée et risquerait d’endommager votre mur.

En définitive, pourquoi choisir le perforateur ou la perceuse à percussion ?

La perceuse à percussion est plus légère et est donc plus facile à manier qu’un perforateur. Elle est adaptée pour percer des matériaux moins durs que le béton, comme le bois, le carrelage ou la brique, mais convient moins pour le vissage. Elle fonctionne grâce à un mécanisme de frappe électromécanique : c’est le frottement de deux roues à dents qui transmet une vibration au niveau du foret. Le mouvement exécuté est plus précis qu’avec un perforateur. Il est préférable d’opter pour une perceuse à percussion avec un variateur de vitesse, car cela vous permettra d’adapter la vitesse en fonction du matériau. De plus, un variateur de vitesse permet d’éviter d’éventuels dérapages ou des à-coups pouvant être dangereux s’ils sont mal maîtrisés.

Si vous avez besoin de faire de simples travaux domestiques de rénovation ou de menuiserie, la perceuse à percussion est l’outil qu’il vous faut. Elle est toutefois bruyante et il est fortement conseillé de s’équiper de protections auditives lors de son utilisation. Pour des plus gros travaux qui demandent plus de puissance, nous vous conseillons cependant le perforateur burineur.

A propos de l'auteur

Lea de Bricolea

En réalité je ne m'appelle pas du tout Léa, mais c'est le surnom que les adminstrateurs du site web m'ont donné car ils trouvaient ça cool ! Je suis un personnage fictif afin de préserver la vie privée du rédacteur.

Laisser un commentaire