Jardin

Bien choisir sa tondeuse thermique

Julie Laratta
Rédigé par Julie Laratta

Actuellement, on trouve de très nombreux modèles de tondeuses thermiques affichant une infinité de caractéristiques spécifiques si bien qu’il peut être difficile de choisir la bonne. Pour acquérir le modèle idéal qui s’adaptera parfaitement à votre utilisation et à votre terrain, il faut prendre en compte certains critères.

Caractéristiques générales des tondeuses thermiques

Beaucoup plus puissante que la tondeuse électrique, la tondeuse thermique permet d’entretenir facilement de vastes terrains. Dès lors que la surface de votre pelouse atteint 1000 m2, cette dernière s’impose car la tonte devient très contraignante voire impossible avec un équipement électrique. En revanche, au delà de 3000 m2, l’acquisition d’une tondeuse thermique autoportée, autrement dit un tracteur est à envisager.

Aujourd’hui, pratiquement toutes les tondeuses thermiques sont autotractées, c’est à dire qu’elles avancent seules, facilitant grandement la tonte sur des terrains en pente.

Un critère important à prendre en compte avant d’arrêter son choix réside dans la largeur de coupe. Celle-ci peut se situer entre 40 et 55 cm. Plus cette mesure est élevée, plus la tonte s’avérera rapide puisque la surface recouverte par les lames de la tondeuse sera plus grande. Cependant, il est impératif de combiner cette notion avec la surface de votre terrain et son relief. En effet, une tondeuse dotée d’une importante largeur de coupe est imposante et difficilement maniable. Pour un très grand terrain avec peu d’obstacles à contourner, elle conviendra parfaitement. En revanche, dans le cas d’un terrain moyen qui présente de nombreux arbres ou encombrements, il est judicieux de privilégier la maniabilité à une importante largeur de coupe.

De plus, la notion de rangement est également à prendre en compte, une tondeuse thermique impose d’être entreposée à l’abri, elle doit donc trouver une place spécifique dans votre garage ou dans votre abri de jardin.

Critères mécaniques à prendre en compte

La puissance représente un critère de choix important. L’objectif est de choisir le produit qui vous permettra d’utiliser votre tondeuse thermique de manière optimale et fonctionnelle. C’est encore une fois en s’appuyant sur la surface de votre pelouse et son inclinaison que vous allez pouvoir définir la puissance idéale. En dessous de 1000m2, une puissance de 3 à 4 cv est suffisante, jusqu’à 1500m2 préférez 5 cv et au delà, optez pour une puissance de 6 cv.

Le moteur 2 temps équipe des tondeuses thermiques mieux armées pour venir à bout de terrains particulièrement difficiles et pentus. Le moteur 4 temps, qui ne bénéficie pas d’une lubrification correcte sur un terrain en pente, présente un autre avantage, il dispose d’un réservoir d’huile distinct du réservoir d’essence.  À noter que certaines tondeuses 4 temps sont équipées pour tolérer les pentes, un système de graissage par carter sec ou une pompe spécifique permettent à la tondeuse de s’adapter à tous types de terrains.

Réglage de la hauteur de coupe

Sur les tondeuses thermiques, le réglage de la hauteur de coupe peut être manuel ou centralisé. Le premier mode utilise des crans positionnés au niveau des roues et le second utilise un levier. Quelle que soit la méthode de réglage, assurez-vous que votre future tondeuse vous permette de définir un réglage de coupe à ras, type green de golf, et à l’inverse, une coupe haute.

Autre critère à vérifier pour s’assurer d’une utilisation facile, la possibilité de réglage du guidon. Sur certains modèles, le réglage s’avère difficile voire impossible, il en résulte une impossibilité d’utilisation pour les autres utilisateurs éventuels.

Critères pratiques

Concernant le démarrage, vous avez le choix entre une méthode manuelle avec un lanceur ou un allumage automatique électronique. Cette notion joue sur le prix final mais n’exerce aucune influence sur la maniabilité ou encore la puissance de la tondeuse.

L’éjection de l’herbe offre 2 options, arrière ou latérale. La première est avantageuse en terme d’encombrement, la seconde s’adapte mieux à une tonte d’herbes hautes car elle occasionne beaucoup moins de bourrage. Certaines tondeuses thermiques offrent les 2 options, c’est là la meilleure alternative si votre budget vous le permet.

Si vous souhaitez utiliser un bac à l’arrière de votre tondeuse pour récupérer l’herbe coupée, vous pouvez vérifier que son retrait et son raccrochage soient faciles de manière à optimiser votre confort lors de la tonte.

Une nouvelle fonction vient équiper les tondeuses thermiques ces dernières années, il s’agit du mulching. Cette technique consiste à ôter le bac de récupération et à bloquer les éjections pour que la lame et le carter spécifiques de ces tondeuses coupent et broient très finement l’herbe qui peut ainsi être laissée à même le sol. Cette fonction permet de vous libérer de la contrainte de ramassage et d’entretenir une belle pelouse grâce à l’engrais naturel que représente l’herbe de la tonte.

Bien choisir sa tondeuse thermique
5 (100%) 2 votes

Article rédigé avec beaucoup d'attention par

Julie Laratta

Julie Laratta

Je suis Julie et j'adore tout ce qui est DIY comme disent les américains. Le Do It Yourself c'est "faites le vous même" en Français. La bricole et la récup c'est mon truc. Gros bisoux à vous cher lecteur qui êtes arrivé jusqu'a ma petite bio.

Les Meilleures Promos Brico / JardinJe veux voir !
+ +