pergola bioclimatique piscine

Conformément à la réglementation, toute piscine creusée doit-être équipée d’un mécanisme d’alerte, sont donc exemptent les piscines hors sol. Depuis sa mise en application, plusieurs technologies ont vu le jour mais seules deux ont été jugées conformes à la réglementation en vigueur : les immergées et les périmétriques. Si vous disposez d’une piscine creusée, vous avez l’obligation de vous conformer à la loi en installant l’une de ces deux technologies homologuées NF P90-307. Suivez nos conseils pour trouver le bon modèle.

L’alarme de piscine immergée

Ce modèle est constitué d’une sonde et d’un dispositif sonore. La sonde est immergée afin d’analyser les variations d’ondes dans l’eau. Lorsqu’une personne chute dans le bassin, la sonde déclenche une sirène pour alerter le propriétaire.

Ce système se révèle efficace dans les petites propriétés mais dans une grande maison, il n’est pas toujours évident d’entendre la sirène. De plus, les immergées ne se déclenchent qu’au moment de l’accident ; laissant ainsi peu de temps pour intervenir.

Si vous optez pour l’immergée, il est donc préférable de choisir un modèle évolué qui pallie à ces limites. Les modèles avec clavier et avertisseurs déportés s’avèrent plus performants que les immergées basiques. Ils vous éviteront une désactivation trop simple par un enfant et vous permettront d’être averti efficacement.

Selon vos besoins, vous aurez la possibilité d’obtenir un devis sur-mesure, ou d’acheter directement un modèle en suivant ce lien.

L’alarme de piscine périmétrique

La périmétrique délimite un périmètre de sécurité autour des piscines. Elle est constituée de 4 bornes qui émettent des signaux infrarouges pour former une barrière protectrice.

Contrairement au modèle immergé qui ne se déclenche qu’au moment de l’immersion, la périmétrique s’active dès qu’un corps s’approche du bassin. Ce système est donc nettement plus efficace que le premier. Ses versions évoluées sont dotées de télécommande et de bracelet anti-noyade. Autant d’innovations qui renforcent l’efficacité et améliorent la sécurité.

Quelques critères de choix

Pour répondre efficacement à la question « quelle alarme de piscine choisir ? », vous devez tenir compte de la conformité du modèle mais aussi de l’architecture de votre maison sans oublier le niveau de protection recherché.

Qu’il soit immergé ou périmétrique, votre mécanisme d’alerte doit impérativement être conforme à la norme. Votre chambre ou pièce de vie doit être le plus près possible de votre piscine afin de vous permettre d’intervenir dans un délai maximal de 3 minutes. Si vous disposez d’une grande demeure, choisissez de préférence un modèle périmétrique afin de disposer de plus de temps de réaction.

Quelle alarme pour une piscine hors-sol ? Aucune exigence n’est faite à propos des piscines hors-sol. Toutefois, pour des raisons sécuritaires, il est préférable d’installer un des modèles cités ci-dessus.
En somme, seules les alarmes immergées et les périmétriques sont conformes à la réglementation en vigueur. Les immergées sont discrètes, pas chères mais ne se déclenchent qu’au moment de l’incident.

Quant aux périmétriques, elles sont beaucoup plus efficaces mais visibles. N’hésitez pas à faire un devis auprès de votre revendeur avant de commencer l’étape de l’installation.
Pour en savoir plus sur le sujet, consultez nos billets sur « Comment fonctionne une alarme piscine ? » et « Comment installer une de alarme piscine ? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.