Chaussures professionnelles

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

basket de sécurité
Lea Noreand
Rédigé par Lea Noreand

Fournir à ses employés des chaussures de sécurité adaptées est une obligation légale pour l’employeur (lire ici mon article sur la législation), si le type d’activité de son entreprise présente des risques pour la santé ou l’intégrité physique des salariés. Mais vous pouvez tout à fait, à titre individuel, décider d’investir dans ce type de chaussures, que ce soit pour travailler ou pour des activités de bricolage, jardinage, etc. Dans tous les cas, il convient de bien choisir vos chaussures de sécurité. Voici un récapitulatif des principaux points à prendre en compte.

Le type de risque encouru

Un maçon n’est pas exposé aux mêmes risques qu’un aide-soignant ou qu’un docker. Il importe donc de bien les définir. Généralement, on classe les dangers en grandes catégories :

  • les risques dits « mécaniques » : les chocs et écrasements, ainsi que les perforations (manutention, travaux forestiers, bâtiment…)
  • les risques liés aux déplacements de la personne : glissades ou chutes, par exemple sur sol mouillé ou huileux, faux mouvements, etc. (pêcheries, ateliers mécaniques, stations-service…)
  • les risques chimiques : exposition à des liquides irritants, corrosifs ou toxiques (industries chimiques)
  • les risques électriques : ils comprennent les dangers d’électrocution, mais aussi l’exposition aux décharges électrostatiques (travaux d’électricité, de mécanique automobile…)
  • les risques biologiques : ceux-ci englobent l’exposition à des agents pathogènes divers ou à des produits allergisants (milieu hospitalier, laboratoires…)
  • les risques thermiques : exposition au froid ou à la chaleur, aux intempéries, mais également aux projections de substances brûlantes (travaux en milieu extrême, métallerie, soudure…)

Les normes de sécurité

Sans entrer dans le détail (j’ai longuement détaillé les normes en matière de chaussures de sécurité dans cet article) , les chaussures de sécurité sont classées en fonction du degré de protection qu’elles offrent, notamment contre les risques mécaniques et ceux liés aux déplacements. Les normes vont de S1 – protection minimale, adaptée en intérieur – à S3 – haute protection, imperméabilité et semelles antidérapantes pour un usage en extérieur.

À ces normes de base s’ajoutent divers sigles supplémentaires, qui offrent des protections ciblées : résistance à la chaleur, aux hydrocarbures et aux huiles, capacités antistatiques, isolation thermique, revêtement hydrofuge, etc.

Confort et sécurité, les deux critères à prendre en compte

Bien que la caractéristique essentielle à retenir soit le degré de protection en fonction des risques encourus, souvenez-vous que vous devrez porter vos chaussures de sécurité pendant de longues heures et marcher avec… Côté protection, vous pouvez vous fier aux normes citées précédemment.

Côté confort, plusieurs critères rentrent en ligne de compte :

  • le poids : des chaussures renforcées en acier pèseront plus lourd que d’autres utilisant des matériaux non métalliques
  • les matériaux utilisés : suivant que les chaussures sont en cuir ou en synthétique, la résistance et le confort ne seront pas les mêmes
  • la respirabilité : pour éviter tout risque de macération, voire de mycoses, vos chaussures doivent être suffisamment aérées
  • l’ergonomie : suivant votre secteur d’activité, vous devrez opter pour des sabots, des chaussures basse ou des bottes ; sachez que certaines marques proposent deux largeurs différentes par pointure
  • l’amorti : certains modèles possèdent des semelles intérieures matelassées, voire en EVA, ainsi que des bandes de confort au niveau des embouts coqués
En bref, plus vous envisagez de porter vos chaussures longtemps et souvent, plus vous devez accorder d’importance au confort. De plus, certains modèles conviennent mieux que d’autres à la marche ou à la position accroupie. En revanche, la quasi-totalité des chaussures de sécurité demande un temps d’adaptation avant de se « faire » à vos pieds. N’hésitez pas à porter des chaussettes épaisses pour éviter les ampoules et à assouplir le cuir avant la première utilisation.

Vous l’aurez compris, choisir vos chaussures de sécurité est avant tout une affaire de bon sens. Les critères de protection doivent être prioritaires, suivis de près par le degré de confort et d’ergonomie. Reste ensuite à déterminer le budget que vous pouvez y consacrer… et l’esthétique qui vous convient ! Heureusement, les femmes comme les hommes peuvent trouver aujourd’hui un large choix de modèles pour tous les usages et toutes les bourses.

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?
5 (100%) 1 vote

Article rédigé avec beaucoup d'attention par

Lea Noreand

Lea Noreand

Diplômée de l'U.F.R Dijon, j'ai grandi et j'habite toujours à la campagne en Bourgogne. Passionnée de jardinage et de bricolage en tout genre, j'ai la chance d'être une jeune maman au foyer et de pouvoir m'occuper de Bricolea. Je vous partage des comparatifs de produits, mais aussi des articles d'actualités qui je l'espère vous seront utiles.

Laisser un commentaire

Les Meilleures Promos Brico / JardinJe veux voir !
+ +